L'avenir du management

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2991 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1. Biographie
2. Idées clés
3. Démarche et architecture de l’ouvrage
4. Résumé du livre
4.1 Stratégies et nouvelles réalités
4.2 Le leader du changement
4.3 Le défi de l’information
4.4 La productivité du travailleur du savoir
4.5 Comment se gérer soi même
5. Commentaire sur l’ouvrage
6. Critiques et limites de « L’avenir du management »

« L'AVENIR DUMANAGEMENT»
Peter Drucker (Auteur), Jacques Fontaine (Traduction)
Nombre de page : 200
Editeur : Village Mondial
Édition : Nouvelle éd (14 avril 2005)
Langue : Français

1. Biographie :
Né à Vienne le 19 novembre 1909, Peter Drucker bénéficie d’une enfance que l’on pourrait qualifiée de riche grâce à un père haut fonctionnaire du ministère de l'économie austro-hongroise et d’une mère médecin.Docteur en droit public et international, passionné de littérature et de philosophie, Peter Drucker mène une carrière de journaliste spécialisé dans l'économie.

A 20 ans, suite à une rencontre avec Hitler avant son arrivée au pouvoir, il publiera des textes expliquant la nécessité de s'opposer au totalitarisme. Il adhèrera aux milieux conservateurs opposés au nazisme.

En 1933, il émigreen Angleterre, puis aux Etats-Unis où il sera naturalisé citoyen américain en 1943 au début de la Seconde Guerre Mondiale.

Professeur de sciences politiques et de philosophie, il sera très vite remarqué par la PDG de Général Motors, pour qui il travaillera deux ans.

Fort de cette expérience, il écrira en 1945 « Concept of the Corporation », un ouvrage qui décortique l'organisationmanagériale de l'entreprise. Il créé alors le métier de consultant en entreprise.

Il enseigne le management à la New York University de 1950 à 1971. De 1971 à sa mort, il occupe la chaire de management et science sociale de l'université de Claremont en Californie au sein de la Graduate Management School qu'il a créée avec Masatoshi Ito et qui portera leur nom à partir de 1987.

Il écrit pourdifférents journaux et revues économiques américains. À 90 ans passés, il continue d'exercer son activité de consultant pour entreprises mais privilégie des organisations à but non lucratif notamment au sein de sa fondation, la Peter F Drucker Fondation pour un management non lucratif, qu'il présida de 1990 à 2002.

Il reçoit en juillet 2002, la médaille présidentielle de la liberté du présidentaméricain George W. Bush pour l'ensemble de son œuvre. Peter Drucker meurt le 11 novembre 2005 dans sa résidence de Claremont, à près de 96 ans.

Il est un des rares théoriciens du management à avoir eu à la fois l'écoute des milieux d'affaires et un succès public mondial avec plus de 6 millions de livres vendus, ce qui lui valu le surnom de "Pape du management".
Peter Drucker sans nul doute aconféré à cette discipline une hauteur de vue qui sans lui aurait sûrement tardé…

2. Idées clés :
Face aux défis considérables que l’avenir nous prépare, les entreprises et leurs managers ont tendance à traîner les pieds estime Peter Drucker. « L’Avenir du management » se propose de leur expliquer que penser et comment faire pour survivre et réussir demain.Qu’est-ce que le management ? Le cœur de la société moderne ; ce n’est pas la technique, ce n’est pas l’information, ce n’est pas la productivité : C’est l’institution et son management, en tant qu’organe social produisant des résultats.

Qu’est-ce que la stratégie ? Le but de la stratégie est que l’organisation soit capable d’atteindre les résultats souhaités dans un cadre imprévisible. Autrement dit,de transformer sa théorie des affaires personnelles en performance.

On vit le changement, on ne le gère pas, on en prend seulement la tête. Au XXIème siècle, le changement sera la norme, et le défi central, pour l’entreprise, sera d’être un leader du changement.

Le benchmarking pose, à juste titre, que ce qu’une organisation réussit, une autre peut le réussir aussi bien. Il affirme...
tracking img