L'avenir du tourisme cubain (2008)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5468 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Avec plus de 2 millions de visiteurs annuels, le tourisme est le principal secteur d’activité de l’économie Cubaine. Les canadiens sont les premiers visiteurs avec 600000 touristes. Viennent ensuite les marchés émetteurs européens notamment la Grande-Bretagne, l’Espagne, l’Italie et la France (avec 107500 touristes en 2005). Par son climat tropical l’île est prisée toute l’année, mais c’est enhiver que Cuba est la plus fréquentée, avec des chaleurs moins élevées et des pluies moins nombreuses, en contraste avec les risques cycloniques d’août à octobre.
Le tourisme international est une activité fondamentale de l’espace caribéen. Quelques groupes d’îles se partagent de manière inégale le marché et ses 11 milliards de dollars de recettes. Les grosses destinations regroupent des îles detaille importante ou des archipels et cumulent la plus grande capacité d’hébergement (50 000 lits), comme les Bahamas, Porto Rico, la République Dominicaine ou la Jamaïque. A l’exception du Mexique, les îles de la Caraïbe sont les pourvoyeurs du tourisme de l’espace Caraïbe, en effet elles représentent plus des deux tiers de la fréquentation touristique de la zone. Nous pouvons alors nous demandersi Cuba, la plus grande de ces îles, peut elle être une destination clé de la zone touristique des Caraïbes? L’objectif est de savoir si le pays peut être en tête d’affiche d’une zone touristique et si il possède tous les ingrédients pour être un véritable moteur d’accueil de touristes étrangers, mais aussi de développement et de promotion. Pour comprendre cette place de la « isla grande » dansles Caraïbes, nous verrons tout d’abord que Cuba est une destination qui a connu un énorme succès dans les années 90 ce qui lui a permis de se développer et de s’identifier comme un pays touristique important dans la région, mais qu’elle souffre énormément de la concurrence de ses pays voisins, et ceci malgré des récents efforts pour apporter de nouvelles propositions.

Cuba, une destination modeLe tourisme international de Cuba, vital pour la pays, se porte plutôt bien avec une hausse de 12,1% en 2005[1]. Ce n’a pas été toujours le cas, le tourisme est longtemps resté marginal sur l’île et une activité mineure (jusque dans les années 50). Il faut réellement attendre la fin des années 80 et le début des années 90 pour assister à un développement touristique du pays et le voirdevenir une destination forte des Caraïbes durant une décennie. Cet essor s ‘accompagne de la construction de nouvelles structures et d’une mise en valeur de ses atouts faisant de Cuba une vitrine pour les produits balnéaires traditionnel (mer, plage) de cette zone.

Au premier rang, en une décennie

Durant la première moitié du XXe siècle, les flux de voyageurs restèrent faibles. Au début desannées 50, l’île devient un lieu de villégiature hivernale pour de riches américains. La Havane, ainsi que la station balnéaire de Varadero devinrent des destinations à la mode. Selon un article de l’Echo touristique de janvier 2004, à la fin des années 1950 Cuba accueillait  1/3 du Tourisme de la zone caraïbe, soit environ 300000 personnes par an, dont 90% de nord-américains. Le nombre d'hôtelss'accrût alors dans des proportions notables. La capacité hôtelière de Cuba était alors de 10000 chambres. La révolution castriste, et la rupture avec les Etats-Unis qui s’ensuivit, entraînèrent une fermeture de l'île aux visiteurs  (dont le nombre baissa de manière considérable : 14000 touristes en 1974 !). Le tourisme international devint alors une activité mineure, alimenté principalement par lesCanadiens et quelques pays socialistes.
L’effondrement du régime soviétique, interrompant alors la plus part des importations avec « les pays frères » (les pays socialistes), accéléra paradoxalement le développement de l’industrie touristique considérée comme un secteur pourvoyeur de devises indispensables à la survie économique du pays. Dès le début des années 90, Cuba connaît un véritable...
tracking img