L'avortement

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2956 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le 3 avril 1990, l’avortement a été partiellement dépénalisé en Belgique. À Morlanwelz et à La Louvière, la gynécologue Françoise Kruyen s’est battue aux côtés de Willy Peers pour aboutir à cette loi. Une lutte difficile; elle a même évité de peu la prison. Et voilà que 20 ans après, ce droit est à nouveau remis en question...
« Lorsque j’étais encore étudiante, l’avortement m’apparaissaitcomme quelque chose de vaguement monstrueux. J’étais résolument contre. Ma rencontre avec Willy Peers et ma pratique sur le terrain ont tout changé. Depuis, j’ai appris qu’il valait mieux aider plutôt que juger », déclare Françoise Kruyen, gynécologue à Morlanwelz et au CHU Tivoli.
Lorsque couple il y a, la décision d’interrompre la grossesse se prend souvent de commun accord. Mais que lorsqu’ils’agit de vivre cette intervention concrètement, la femme est seule dans la plupart des cas. Et lorsque couple il n’y a pas, ou plus, cette solitude est bien entendu encore plus évidente. Or, ce sont encore majoritairement des hommes qui font et qui défont les lois.
La majorité des IVG sont le fait de femmes dont l’âge se situe entre 20 et 35 ans et dont la grossesse est le résultat d’un “ accident ”{ SUD PRESSE )

La Commission d'évaluation de la loi dépénalisant l'avortement fait un rapport annuel, selon lequel 18.595 femmes auraient bénéficié de l'IVG en 2009, dont deux pour inceste, et 68 pour viols. En cinq ans, le nombre total a augmenté de 2800 cas.

Selon le dernier rapport de la Commission d'évaluation mise en place dans le sillage de la loi de dépénalisation de l'IVG,18.595 femmes en 2008 et 18.870 en 2009 ont subi un avortement. En cinq ans, le nombre d'IVG a augmenté de plus de 2800 cas, peut-on lire jeudi dans les quotidiens du groupe Sud Presse.
Huit avortements sur dix sont pratiqués dans des centres de planning familial. Bruxelles concentre 25% des cas, suivie d'autres grandes villes comme Anvers (15% des cas) et Liège (1949 IVG en 2009).
L'an dernier,la Commission a relevé deux IVG pour inceste et 68 liées à des viols. Par ailleurs, 79 fillettes de 12 à 14 ans ont subi un avortement en 2009, et trois d'entre elle étaient âgées de 12 ans.

Le VIF

15 nourrissons abandonnés en Belgique en dix ansQuinze nourrissons ont été abandonnés en Belgique au cours des dix dernières années dont douze en Flandre, selon l'asbl "Moeders voor Moeders" (Desmères pour des mères) qui fête les dix ans d'existence de son "tiroir à bébés" susceptible d'accueillir anonymement un enfant abandonné.

mardi 28 septembre 2010 à 17h08
15 nourrissons abandonnés en Belgique en dix ansQuinze nourrissons ont été abandonnés en Belgique au cours des dix dernières années dont douze en Flandre, selon l'asbl "Moeders voor Moeders" (Des mères pour des mères) quifête les dix ans d'existence de son "tiroir à bébés" susceptible d'accueillir anonymement un enfant abandonné.

© Thinkstock
Sur les quinze nourrissons abandonnés, seuls trois d'entre eux ont été déposés dans le tiroir à bébés de l'asbl, situé à Borgerhout (Anvers). Parmi les autres enfants, certains ont été abandonnés sur des trottoirs ou devant des maisons.
Le tourisme de l’accouchementsous X En Belgique, déposer un enfant dans un tiroir à bébés est punissable. L'asbl demande donc à ce que cette situation évolue. L'association est actuellement à la recherche de partenaires en vue d'ouvrir des "tiroirs à bébés" supplémentaires. Par ailleurs, l'organisation regrette l'absence d'initiatives législatives en matière d'accouchement sous X. L'asbl souhaite que l'accouchement sous X soitreconnu en Belgique. Les statistiques démontrent que de nombreuses femmes belges se rendent chaque année dans le nord de la France pour y accoucher sous X. Le Vif.be, avec Belga

Marianet | 16 octobre 2010
Bonjour Promouvoir l'accouchement sous X pour soit disant lutter contre l'abandon sauvage d'enfants ou l'infanticide est une ineptie qui ne vise qu'à essayer que plus d'enfants soient...
tracking img