L'avortement

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (367 mots )
  • Téléchargement(s) : 1
  • Publié le : 20 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’AVORTEMENT

L’avortement peut se définir comme « expulser le fœtus avant le terme de la grossesse selon un processus naturel ou artificiel ». Depuis toujours, cela a été considéré comme un mal,et avant que l’avortement soit accepté, tout médecin devait prononcer le serment d’Hippocrate, « Je ne remettrai à aucune felle un pessaire abortif. ».
En 1810, le code pénal exposé que l’avortementétait un crime passible de la Cour d’Assise. Cent dix ans plus tard il est toujours fortement réprimé et est vu comme un crime. Puis en 1923 le code pénal en fait un délit pour faciliter la poursuiteen Cour d’Assise. Apres la Deuxième Guerre mondiale l’avortement est un crime passable de peine de mort. Ce n’est qu’n 1955 que l’avortement thérapeutique est autorisé. Durant l’année 1971 il y eutplusieurs manifestations de femmes qui, soit, déclarent d’avoir avorté soit demandent le droit d’avorter. Puis deux ans plus tard 331 médecins font savoir qu’ils on pratiqués des avortements. En juin1974, l’Assemblé Nationale vote le projet Simone Veil (ministre de la santé) qui libéralise totalement la contraception et la Sécurité Sociale rembourse la pilule, les mineurs ont le droit a l’anonymat.Le 20 Décembre la dépénalisation de l’Interruption Volontaire de Grossesse (IVG) est adopté. Durant l’année 1980 la pilule abortive (RU486) est mis au point, sa distribution sera légalisé en 1988.L’IVG est remboursé par la Sécurité Sociale a partir de 1982. En 1999, la pilule est en vente libre dans les pharmacies. Les mineurs n’ont pas besoin d’autorisation parentale. Trois ans plus tard ellepeut être distribuée dans les lycées et elle devient gratuite en 2002. L’IVG devient autorisé chez les médecins généralistes et les gynécologues en 2004. L’année dernière le Planning Familial estautorisé a pratiquer des IVG médicamenteuses.
Ce n’est que depuis quarante ans que l’IVG n’est plus pénalisé, et n’est plus un crime. Mais il y a maintenant plus de 210 000 IVG par ans, avec le...
tracking img