L'eau en chine: enjeu majeur du 21ème siècle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3049 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’EAU EN CHINE:
ENJEU MAJEUR DU XXIème SIECLE

Avec une quantité d’eau par habitant de l’ordre de 2 200m3 en 2005, la Chine est un pays relativement bien doté en eau. Certes, cela ne représente que le tiers du niveau mondial moyen, mais constitue malgré tout une dotation statistique bien au dessus du seuil de stress hydrique qui se développe lorsqu’une populationprélève plus de 40% des ressources renouvelables. Or, depuis ces dernières années, les ressources en eau disponibles ne suffisent plus à répondre à la consommation effrénée du pays. Aujourd’hui plus que jamais, les ressources hydriques sont devenues un enjeu de développement majeur pour la Chine dans un contexte de croissance démographique et de développement économique. Quel est l’état actuel desressources hydriques en Chine? Quelles en sont les causes? Quelles solutions et quel avenir pour l’eau en Chine?
La Chine souffre de 3 insuffisances majeures: une ressource hydrique insuffisante, mal répartie et gravement polluée (I). Les causes en sont multiples: croissance démographique, explosion urbaine, industrialisation et pratiques agricoles intensives pèsentde plus en plus sur les ressources en eau (II). Or, cette sur-utilisation de l’eau a un coût économique, humain et environnemental lourd que le gouvernement chinois commence juste à prendre conscience à travers une active politique de l’eau (III).

I/ Le problème de l’eau en Chine

A- Une ressource en eau insuffisante

1- 7% desressources en eau douce de la planète

Si l’on observe une carte du réseau hydrologique de la Chine, le 1er constat qui peut être fait est qu’il existe une eau abondante sur toute l’étendue du pays. En effet, les 9,6 millions de km² du territoire chinois abritent plus de 50 000 cours d’eau dont les bassins dépassent les 100 km² et 2 800 lacs naturels dont lessuperficies sont supérieures à 1 000 km². Pourtant, derrière cette apparente richesse hydrique, la Chine ne dispose que de 7% des ressources en eau douce de la planète pour une population représentant 1/5ème de l’humanité. La quantité d’eau brut par habitant ne représente que le tiers de la moyenne mondiale. A titre de comparaison, un Américain dispose d’une ressource en eau 4 fois supérieur à un Chinoiset un Canadien près de 45 fois plus.

2- Une eau gaspillée

A cela s’ajoute les problèmes de gaspillage. En 2003, pour produire 1 000 dollars de PIB, la Chine utilisait 4 fois plus d’eau que la moyenne mondiale. L’irrigation est notamment à l’origine d’importantes pertes d’eau. D’après la Banque mondiale, 60% de cette eau serait perduedans les systèmes chinois d’irrigation, vétustes et non performants, contre 20 à 30% seulement dans les pays développés. Il en va de même pour l’industrie. Pour produire une tonne d’acier, l’industrie sidérurgique chinoise consomme 25 à 55 m3 d’eau quand les Etats-Unis, l’Allemagne ou le Japon n’utilisent que 5m3. De la même façon, la production d’une tonne de papier nécessite 450m3 d’eau contre200m3 dans les pays développés.

B- Une ressource en eau mal répartie

1- Un Sud-Est très arrosé

Peu abondante, l’eau est aussi très inégalement répartie sur le territoire. On distingue ainsi une Chine sèche au Nord et Nord-Est et une Chine humide, soumise au régime de la mousson, au Sud-Est. Cet espace correspond auxbasses terres de la vallée du Yangsté et aux plaines humides qui bordent le delta de la Rivière des Perles. Au printemps, les terres se réchauffent plus vite que les mers, créant une dépression sur l’Asie Centrale. Le vent de Sud-Est, qui se renforce de Juillet à Septembre, est alors à l’origine de typhons. Hong-Kong ou Shanghai enregistrent ainsi chaque année une pluviométrie supérieure à 1...
tracking img