L'eau nouvel enjeu strategique mondial

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1165 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Docteur en droit, Jacques SIRONNEAU est chargé du bureau des affaires juridiques à la direction de l’eau du ministère de l’Environnement et à ce titre est amené à intervenir en matière de coopération bi et multilatérale dans le domaine de l’eau, en liaison avec des organisations internationales telles que notamment la F.A.O. et le Programme des Nations Unies pour le développement.
Officier deréserve diplômé du service d’état-major, il a été affecté au bureau des relations internationales à l’Etat-major de l’Armée de terre.

1. Problématique :
L’accroissement démographique rapide dans les zones arides, la multiplication d’usages de l’eau souvent contradictoires, des nationalismes sourcilleux, lorsqu’ils s’allient, exacerbent ce caractère vital de l’eau qui est devenue un enjeuéconomique et donc un enjeu de politique nationale et internationale. Est-ce que l’eau, ressource vitale et inégalement repartie sur notre planète, sera une source de conflit ou un facteur de coopération dans le monde ?

2. Résumé du livre :
L’eau a été souvent utilisée par les Etats, d’une part pour délimiter une frontière, d’autre part comme moyen stratégique ou tactique, notamment pour se protégerd’un agresseur ou lui infliger des dommages dans le cadre d’une action offensive, voire encore comme moyen de pression ou de propagande.
Ressource vitale, l’eau est très inégalement repartie sur notre planète. Plusieurs régions du monde connaîtront des ponctions en eau douce suffisamment importantes pour déclencher des situations alarmantes. S’approprier cette eau, rare donc convoitée, susciterades processus migratoires plus ou moins majeurs, des tensions inter étatiques, voire des conflits ouverts. Dans certains cas comme au Moyen-Orient, les signes annonciateurs de ce que l’on qualifie de hydro-conflit sont déjà enclenchés.
Les stocks d’eau douce sont les plus faibles sur la terre, ne représentant que 2,5% des réservoirs mondiaux contre 97,5% pour les mers et les océans, soit 35millions de km3 contre 1300 millions d’eaux salées. En outre, les principales réserves en eau douce ne sont pas directement accessibles car constituées des glaces et des surfaces continentales de l’arctique et de l’antarctique. Pour leur part, les eaux souterraines représentent le deuxième plus important gisement suivi des eaux de surface, qui ne comptent que pour 0,3% de ces 2,5%.
La plus fortedemande en eau émane des grandes agglomérations et de l’agriculture, l’irrigation représentant, à elle seule, près de 70% de cette consommation. A ceci s’ajoute des facteurs naturels (l’évaporation) mais aussi le gaspillage. Un phénomène d’autant plus préoccupant qu’a ce jour, la moitié des réserves mondiales en eau douce a déjà été utilisée. Le ratio de volume d’eau disponible par habitant est passéde 17000 m3 par an en 1950 à 7500 m3 en 1990. Dès 2030, la demande devrait excéder l’offre. De tous les défis du développement, la maîtrise de l’eau est, sans conteste, le plus crucial. En dépit, des programmes de soutien à ce secteur, 1,1 milliard d’êtres humains ne sont pas approvisionnées en eau potable.
L’accroissement démographique rapide dans les zones arides, la multiplication d’usages del’eau souvent contradictoires, des nationalismes sourcilleux, lorsqu’ils s’allaient, exacerbent ce caractère vital de l’eau qui est devenue un enjeu économique et donc un enjeu de politique nationale et internationale. Ainsi, même si une région ne se trouve pas dans une situation de réelle pénurie, des rivalités ethniques ou religieuses, des distorsions dans le degré de développement des paysconcernés ou l’ensemble de ces facteurs réunis y constituent autant de probabilités d’émergence de conflits. Mais, plus la ressource sera rare, plus le conflit présentera des risques d’être sérieux. D’ailleurs, n’utilise-t-on pas de plus en plus fréquemment le terme d’«hydro-politique» ?
L’eau apparaît de plus en plus comme un enjeu stratégique générateur de situations conflictuelles entre Etats,...
tracking img