L'eau

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1829 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Université Saint Joseph

Histoire- Relations Internationales

2009-2010

Romy Nasr

Géopolitique Moyen Orient

Conflit Israélo-palestinien :

« La recherche d’une solution au conflit israélo-palestinien doit elle relever prioritairement d’une démarche entre Israéliens et Palestiniens, ou doit elle faire appel à l’ensemble des pays arabes ? »

« Le passé n’est pas mort, il n’est mêmepas passé » C’est une phrase qui décrit la situation du conflit Israélo Arabe, ou les différentes perceptions de l’histoire et les différentes interprétations ont accentue l’impact et la nocivité du conflit. Israël, ou Palestine, est un petit territoire à l’extrémité orientale de la mer méditerranée. Israël occupe formellement tout le territoire du fleuve du Jourdain borne par le Sud d’Egypte, leNord du Liban et la Jordanie a L’est. Israël couvre 78% de cette superficie les autres sont divisées entre les régions autonomes gérées par l’autorité Palestinienne tel que la bande de Gaza.

Le conflit Israélo arabe se déroule dans une région dont, personnellement je la réfère a un » chaudron du Diable » ou depuis des millénaires le critère primaire qui caractérise cette région est l’aspectconflictuel. Le berceau des 3 religions monothéistes, sensées être les émettrices de la paix sur terre, étaient de tout temps la promotrices des rivalités. La course entre les religions a fait plonge les arabes dans la priorité de l’expansion, de s’étendre, et ceci au dépend du peuple.

Plus de 60 ans apres la creation dIsrael le moins quon puisse dire est que la paix regionale nest pas assureeet ont disparu toutes traces de tentatives de paix. Le conflit israelo arabe depasse la question palestino israelienne et meme la question syro- libano- israeliennne, et aucun reglement satisfaisant n’a été mit. Parmis les differents sujets de tensions, le dossier du control des ressources hydrauliques est important.il revele une clé de lecture de l’evolution historique politique diplomatique eteconomique des enjeux de la regions. Le moyen orient est une zone sensible en matiere de penurie et de repartition des ressources hydroliques, lusage de leau a toujours était vital depuis les assyriens, les arabes en passant pas les phoeniciens….. cette region est appellee le triangle de la penurie surtout entre la Tunisie le Soudan et le Pakistan. L’eau y apparait autant que la terre comme un enjeustrategique de premiere importance. Son erruption dans la champs politiques ne date pas daujourdhui et il y a un evenement plus symbolique qu’important qui marque l’entree de la question hydropolitique dans la region : la premiere operation commandot de Fatah fut dirigee dans la nuit du 31 decembre 1964 contre la canalisation qui va du lac du Tiberiad au desert du Negev.

Le contentieux quioppose israel a la syrie et le Liban, est certes dans un cadre de leadership mais aussi dans un cadre frontalier et territorial : le golan- le sud du Liban- le Nord de la Galilee. Ce territoire est particulierement riche en eau, il possede notement les sources du jourdain. Quelle importance revettent ces ressources hydrauliques dans les relations entre ces 3 pays ?

Pour contrer l’aridité de sonterritoire, Israël cherche à récupérer un maximum d’eau, provenant notamment des fleuves frontaliers. En 1953, Israël décide d’assécher le lac Houleh pour s’assurer la totalité du débit du Jourdain. Débute ainsi la construction d’un canal, le futur Aqueduc national destiné à transporter l'eau du Jourdain vers les terres agricoles du Sud et du Néguev. Ce geste provoque une levée de boucliers dans lemonde arabe, qui dépend lui aussi beaucoup du fleuve biblique.

Devant les tensions naissantes, les Etats-Unis interviennent en dépêchant Eric Johnston dans la région afin d’y présenter un plan de partage des eaux du Jourdain.Le plan Johnston, bien qu’il soit admis comme référence actuellement, n’a jamais été adopté par les différentes parties. Le puissant lobby agricole israélien a refusé...
tracking img