L'eau

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1591 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’eau, un droit de l’Homme?

Water Act in South Africa = l’un des rares OK

Question subsidiaire: une fois qu’on a imposé le droit à l’eau, qu’est ce qu’on fait? = question de la mise en pratique d’un tel droit OK

Les OMD

Les conférences onusiennes sur l’eau et le développement (i.e Mar del Plata)

1980’s = décennie de l’eau mais rien n’a été fait

Création de la Commission mondialepour l’eau + Conseil Mondial de l’Eau et ses forums mondiaux OK

Les déclarations des décideurs dans les Forums mondiaux de l’eau OK

Question de la répartition de l’eau plutôt que sa quantité = accès à l’eau

Question de la privatisation des services de l’eau comme une solution ?

Voir le Water Poverty Index

Forum mondial de l’eau

Principal événement international concernant lesquestions de l'eau, le Forum mondial de l'eau est organisé tous les 3 ans depuis 1997 par le Conseil mondial de l'eau, en partenariat avec le pays d'accueil. Il s'inscrit dans le processus de collaboration mondiale sur les problématiques liées à l'eau, en offrant aux politiques et aux décideurs concernés le seul espace international de débat et de contributions d'experts.
Le Forum mondial de l'eausert quatre objectifs principaux :
• donner de l’importance à l’eau sur l’agenda politique ;
• débattre des solutions aux problèmes de l’eau du XXIe siècle ;
• formuler des propositions concrètes et les porter à l’attention du monde ;
• générer un fort engagement politique.

• Le Premier forum mondial de l'eau a eu lieu à Marrakech (Maroc) en mars 1997
• Le Deuxièmeforum mondial de l'eau a eu lieu à La Haye (Pays-Bas) en mars 2000. Il réunit 5 700 participants dont 114 ministres et représentants de 130 pays et 500 journalistes.
• Le Troisième forum mondial de l'eau a eu lieu dans trois villes japonaises : Kyōto, Ōsaka et Shiga, du 16 au 23 mars 2003.
• Le Quatrième forum mondial de l'eau a eu lieu à Mexico du 14 au 22 mars 2006. Il a réuni 12 000participants, dont plus de 120 ministres chargés de l’hydraulique, autour du sujet "Des actions locales pour relever un défi global".
• Le "Cinquième forum mondial de l'eau" se tiendra à Istanboul, en Turquie, du 16 au 22 mars 2009. Il a pour sujet "Bridging divides for Water", c'est-à-dire "établir des ponts entre les divisions pour l'eau".

Citations et témoignages de décideurs et expertsWatertreaty.org :
“On entend souvent dire que la crise de l’eau et sa pénurie conduiront, à un moment ou à un autre, à des conflits armés. Mais ceci n’est pas une fatalité. Les problèmes de l’eau peuvent aussi agir comme un catalyseur de la coopération entre les peuples et les nations. Quels que soient les sujets de division de la communauté humaine, que nous vivions en amont ou en aval d’uncours d’eau, dans des villes ou dans des zones rurales, les questions de l’eau –à commencer par le cycle global de l’eau- devraient nous unir dans un effort commun pour la protéger et la partager de façon équitable, durable et pacifique.”
Kofi Annan, Secrétaire général des Nations unies

"Plus d'un milliard d'hommes, de femmes et d'enfants manquent d'eau potable et de services d'assainissement.A mesure que la consommation augmente, que les pratiques contraires au développement durable persistent, que les politiques de gestion de l'eau peinent gravement à améliorer la situation sur le terrain, le problème de l'eau dans le monde devient plus pressant et complexe."
Louise Fréchette, Vice-secrétaire générale des Nations unies

"Nous savons que la disponibilité de l'eau a un effet directsur l'éducation, particulièrement chez les filles et femmes en milieu rural, qui ont la pénible tâche de porter l'eau. Ceci réduit souvent, voire supprime leurs chances de recevoir une éducation. Nous reconnaissons également l'importance des liens entre culture et eau, particulièrement là où les habitudes et traditions locales régissent l'accès et l'utilisation de l'eau. En outre, nous sommes...
tracking img