L'economie agricole et industrielle de la cote d'ivoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (283 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’économie de la Côte d'ivoire, avec un PIB par habitant qui s'élève à 980 dollars en 2008[1] fait partie des économies en voie de développement. L'indice depauvreté atteint 48,9 % en 2008.

Depuis l'instauration du commerce triangulaire lors des premiers contacts avec les explorateurs, l'économie est dominée parl'exportation de produits dits de rente, en particulier le café et le cacao, pour lesquels la Côte d'ivoire occupe les premiers rangs sur le plan mondial. Si l'économieivoirienne repose à titre principal sur le secteur agricole que favorise un climat chaud et humide, l'apport de l'industrie au PIB est évalué à 20 % et celui du secteurtertiaire à 50 %. La Côte d'ivoire présente pourtant de grandes potentialités pour un essor économique réel. Elle possède en effet d'importantes réserves depétrole et des ressources minières dont l'or, le diamant, le fer et le cuivre. Elle produit en outre de l'électricité, dont une part est revendue aux pays voisins.

Lesprogrès constatés au cours des quinze premières années de l'indépendance ont fait place à une longue période de récession, favorisée par la chute des cours mondiauxdes matières premières agricoles (café-cacao) et aggravée par divers facteurs dont la crise politico-militaire déclenchée en 2002.

La Côte d'ivoire restetoutefois un poids économique important pour la sous-région ouest africaine : elle représente 39 % de la masse monétaire et contribue pour près de 40 % au PIB de l'Unionéconomique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

La monnaie du pays est le franc CFA, dont la parité avec l'euro est fixe (1 euro = 655,957 francs CFA).
tracking img