L'economie classique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (793 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’économie classique
L’économie classique est née avec Smith, avant de se développer avec les économistes britanniques
Malthus et David Ricardo, suivis par John Stuart Mill. Même si les divergencesfurent nombreuses
entre les économistes classiques au cours des trois quarts de siècle qui séparent la Richesse des
nations de Smith des Principes d’économie politique de Mill (1848), lesreprésentants de ce courant
s’accordaient sur un certain nombre de principes, notamment le caractère opératoire de la propriété
privée et de la concurrence comme cadre de l’activité économique et la nécessitéde limiter le rôle
de l’État, pour permettre le libre développement de l’initiative individuelle. De Ricardo, les classiques
tirèrent la notion de rendement décroissant, selon laquelle lorsque l’onfournit davantage de travail
et de capitaux pour cultiver la terre, le rendement à « moyen terme du développement de
l’agriculture diminue de façon régulière ».
Smith, Recherches sur la nature etles causes de la richesse des nations (extrait)
Adam Smith, que l’on présente désormais comme « le père de l’économie politique », a avec cet
ouvrage fondé une école de pensée à laquelle va serattacher l’ensemble des économistes dits
classiques. Soucieux de recenser l’ensemble des facteurs qui participent au processus productif, il
place comme élément déterminant de la constitution de larichesse des nations le travail, et
principalement le travail divisé, dont il expose les vertus et l’efficacité dans son célèbre exemple de
la manufacture d’épingles. Le résultat de ce travail productifest de permettre la constitution d’un
capital dont l’accumulation initie un cycle de croissance.
Pour sa part, Malthus, auteur du très important Essai sur le principe de population (1798),postulait
que la prospérité économique était impossible, en raison de la croissance continue de la population
et de la relative avarice de la terre. La quantité de nourriture disponible augmentant de...
tracking img