L'ecume des jours

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (614 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
– 71 –
– Je vais épouser Chloé dans un mois, dit Colin. Et je voudrais tant que ce soit demain !…
– Oh ! dit Alise, vous avez de la chance. »
Colin se sentait honteux d’être si riche.
« Écoute,Chick, dit-il, veux-tu de mon argent ? »
Alise regarda Colin avec tendresse. Il était si gentil qu’on voyait ses pensées bleues et mauves s’agiter dans les veines de ses mains.
« Je ne crois pas quecela serve, dit Chick.
– Tu pourrais épouser Alise, dit Colin.
– Ses parents ne veulent pas, répondit Chick, et je ne veux pas qu’elle se fâche avec eux. Elle est trop jeune…
– Je ne suis pas sijeune, dit Alise en se redressant sur la banquette capitonnée pour mettre en valeur sa poitrine provocante.
– Ce n’est pas ça qu’il veut dire !… interrompit Colin. Écoute, Chick, j’ai cent milledoublezons, je t’en donnerai le quart et tu pourras vivre tranquillement. Tu continueras à travailler et comme ça, ça ira.
– Je ne pourrai jamais assez te remercier, dit Chick.
– Ne me remercie pas, ditColin. Ce qui m’intéresse, ce n’est pas le bonheur de tous les hommes, c’est celui de chacun. »
On sonna à la porte.– 71 –
– Je vais épouser Chloé dans un mois, dit Colin. Et je voudrais tant que cesoit demain !…
– Oh ! dit Alise, vous avez de la chance. »
Colin se sentait honteux d’être si riche.
« Écoute, Chick, dit-il, veux-tu de mon argent ? »
Alise regarda Colin avec tendresse. Il étaitsi gentil qu’on voyait ses pensées bleues et mauves s’agiter dans les veines de ses mains.
« Je ne crois pas que cela serve, dit Chick.
– Tu pourrais épouser Alise, dit Colin.
– Ses parents neveulent pas, répondit Chick, et je ne veux pas qu’elle se fâche avec eux. Elle est trop jeune…
– Je ne suis pas si jeune, dit Alise en se redressant sur la banquette capitonnée pour mettre en valeur sapoitrine provocante.
– Ce n’est pas ça qu’il veut dire !… interrompit Colin. Écoute, Chick, j’ai cent mille doublezons, je t’en donnerai le quart et tu pourras vivre tranquillement. Tu continueras...
tracking img