L'efficience informationnelle du marche financier marocain; l'impact d'un profit warning sur les cours boursiers

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 81 (20105 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION :................................... 1
CHAPITRE I
L'efficience des marchés financiers 4
SECTION I : L'efficience informationnelle des marchés financiers 5
I. La theorie d'efficience et ses conséquences pour la finance 5
I.1. Les définitions de l'efficience des marchés financiers 5
I.1.1. L'efficience fonctionnelle (ou opérationnelle) 5
I.1.2. Le comportement rationnel desacteurs du marché 6
I.2. L'efficience informationnelle 6
II. Les implications de l'efficience des marchés pour les gestionnaires financiers 10
II.1. L'impact d'une information interne : 10
II.2. L'impact d'une information externe : 11
SECTION II : L'efficience du marché boursier Marocain 12
I. L'organisation et l'efficience du marché financier Marocain 12
I.1. Le rôle des acteurs du marchéfinancier Marocain dans la recherche de l'efficience  12
I.2. L'évolution du système de cotation et ses implications sur le système d'information............. 13
I.2.1. Le système de cotation boursière : 14
I.2.2. Le système d'information : 14
II. Les tests d'efficience informationnelle du marché financier Marocain  17
II.1. Les tests de normalité des séries de rendements 17
II.1.1. Les testsdes paramètres de la forme  18
II.1.2. Le test paramétrique de normalité  21
II.2. Les tests économétriques des formes d'efficience 22
II.2.1. Les tests d'efficience faible des marchés boursiers  23
II.2.2. Les tests d'efficience semi-forte et forte des marchés boursiers  27
CHAPITRE II :
L'analyse de la réactivité du marché à des événement ...........................32
SECTION I : L'étuded'impact d'un événement sur les cours boursiers .....................................33
I. La demarche de l'etude d'un evenement 33
II. Etude d'impact du profit warning 34
II.1. L'impact du Profit Warning sur les cours de la société SAMIR 35
II.1.1. Le profil général de la société et les sources des données 35
II.1.2. L'identification de la date d'événement 36
II.1.3. L'étude graphiqued'événements 38
SECTION II. L'étude de l'impact de l'incendie sur les cours de la société SAMIR 41
I. Le calcul des rentabilités observées 41
II. Le calcul des rentabilités attendues, « normales » 42
II.1. Le modèle à variables dichotomiques 43
II.2. Le Modèle d'Equilibre Des Actifs Financiers : 44
III. Le test de significativité de la rentabilité anormale : 47
III.1. Les tests non paramétriquesde la rentabilité anormale 47
III.2. Les tests paramétriques de la rentabilité anormale 48
CONCLUSION GENERALE ................................................................................................50
ANNEXES ......................................................................................................................51
BIBLIOGRAPHIE.............................................................................................................57

L'efficience informationnelle du marche financier Marocain; L'impact d'un profit warning sur les cours boursiers

par Rachid RAHAOUI
Université Hassan I er Casablanca - Diplôme des Etudes Superieures Approfondies
Traductions: Original: fr Source:

-------------------------------------------------
INTRODUCTION :
Jusqu'àla fin des années quatre-vingt-dix, la diffusion des Nouvelles technologies de l'information et de la communication avait un impact significatif sur la quasi-totalité du système économique, marqué par une croissance forte et régulière, grâce aux progrès dans les systèmes de télécommunication (la numérisation de l'information, la production et la diffusion de biens informationnels). Ces progrèsont accru de manière significative la vitesse de diffusion de l'information et la réactivité des acteurs économiques face à une conjoncture de plus en plus versatile, impliquant ainsi le marché des biens et services et le marché financier.
L'hypothèse à la base de la finance moderne est sans doute celle de l'efficience des marchés financiers (S. Laajimi 2004). D'après cette hypothèse les prix...
tracking img