L'elargissement de ue

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4005 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le principe de l'élargissement de l'Union européenne a été approuvé pour la première fois à l'occasion du sommet européen de Copenhague le 22 juin 1993.
Mais c'est au lendemain du Conseil européen de Luxembourg (le 31 mars 1998), que l'Union européenne a ouvert des négociations avec 6 Etats (Hongrie, Pologne, République Tchèque, Slovénie, Estonie et Chypre) en vue d'une adhésion à l'Unioneuropéenne au voisinage de 2004. Parallèlement à ces négociations se tiennent des conférences européennes rassemblant l'ensemble des candidats, la Bulgarie, la Roumanie, la Slovaquie, la Lituanie, la Lettonie auxquels s'ajoute la Turquie.

Problématique.

L'intégration des dix pays d'Europe centrale et orientale (PECO) représenterait un apport en population de 105 millions d'habitants, soit uneaugmentation de 28 % conduisant à 490 millions dans l'Europe élargie, et un accroissement de la superficie de 34 %. Mais l'augmentation du PIB européen ne serait que de 4 % à 5 %, compte tenu du niveau beaucoup plus modeste de leur richesse : le PIBpar habitant atteint en moyenne 15 % de celui des pays de l'Europe occidentale.
La différence très profonde entre l'accroissement de la population etcelle du PIB indique que l'hétérogénéité de l'Union va croître fortement lors de l'élargissement et que les défis économiques et sociaux à relever vont être particulièrement importants.
Si de nombreuses études (on pense au récent rapport du Commissariat général au Plan, L'élargissement de l'Union européenne : des gains à escompter à l'Est comme à l'Ouest), suggèrent que l'adhésion à l'Unioneuropéenne pourrait être un puissant accélérateur de la croissance à l'Est, avec un effet retour positif à l'Ouest, ils soulignent également les enjeux économiques nombreux qu'une telle entreprise sous-entend. De nombreuses questions restent, en effet, en suspend : de l'avenir de la Politique agricole commune (PAC) et des politiques structurelles aux perspectives budgétaires et financières del'élargissement.

Plan
I. Au plan macro-économique, les difficultés liées au coût de l'élargissement de l'Union européenne surmontées, pourrait se présenter à moyen et long terme d'importantes opportunités de croissance pour l'Est comme pour l'Ouest.
II. Néanmoins dans quelques secteurs des réformes institutionnelles seront nécessaires afin d'atténuer certains effets pervers.
·
· I. Au planmacro-économique, les difficultés liées au coût de l'élargissement de l'Union européenne surmontées, pourrait se présenter à moyen et long terme d'importantes opportunités de croissance pour l'Est comme pour l'Ouest.

1. Si le coût budgétaire et financier de l'élargissement est important, il n'est cependant pas insurmontable.

Il s'agit pour l'Union européenne de concilier deux objectifsapparemment contradictoire : la stabilisation des dépenses communautaire par le maintien d'un budget communautaire modéré et le financement inévitable de l'élargissement de l'Union européenne. L'OFCE a mainte fois souligné ce qu'elle estimait être " le triomphe de la logique comptable (cf. Lettre de l'OFCE).


o Financer l'adhésion des PECO à l'Union européenne : Les études réalisées par laCommission européenne font apparaître des coûts économiques et financiers liés à l'adhésion de ces pays particulièrement importants, que ce soit pour l'Union européenne ou bien pour ces pays eux-mêmes. L'ampleur du rattrapage à réaliser est tel que d'importants flux financiers seront indispensables.

Dans sa communication " Agenda 2000 " du 16 juillet 1997, la Commission a proposé d'adopter un nouveaucadre financier. Elle estime ainsi que 58 milliards d'euros seront nécessaires au financement des premières adhésions en 2003. Par ailleurs, les Quinze ont prévu une ligne budgétaire destinée à financer l'adhésion des futurs membres qui s'élèvent à 12 410 millions d'euros.
En outre, l'Union européenne finance également la pré-adhésion. Ce financement comprend trois instruments:
- Un...
tracking img