L'embrayeur de violence

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2227 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Il s’agit ici d’un texte sur le processus thérapeutique, puisque le désorcèlement dans le Bocage de l’Ouest de la France s’apparente à une cure précise et efficace.

Quel est le point de départ de ce processus ?
Un paysan du Bocage se trouve pris dans la répétition des malheurs. Cette conception du trouble comme une répétition de malheurs est relativement proche des théories psychanalytiques.Selon ces dernières, le patient est pris dans la répétition de souvenirs, et le but de la psychanalyse est alors de mettre du souvenir là où il n’y avait que de la répétition. Il faut dépasser cette répétition afin d’élaborer complètement.

Quand un individu est en but à une série de malheurs,il s’interroge sur le sens de cette accumulation de déconvenues.
- Il attribue ses malheurs àlui-même, au hasard (« c’est la malchance »), ou encore à Dieu. Ceci nécessite une certaine énergie psychique qui peut même parfois le sortir de la répétition.
- Ou alors il se sent impuissant pour mobiliser suffisamment d’énergie, et dans ce cas là il a tout lieu de penser qu’il est l’objet d’une persécution intentionnelle de la part d’un sorcier peut se tourner vers un désorceleur, qui est unêtre humain pourvu d’une force surnaturelle (// thérapeute, dont la force réside dans son savoir théorique et les outils pratiques dont il dispose).

Le paysan doit ensuite formuler sa demande, comme dans n’importe quelle thérapie. Le code particulier du Bocage lui interdit d’aller lui-même au devant du désorceleur, car il n’est en aucun cas habilité à se qualifier lui-même d’ensorcelé. C’est autravers d’un tiers que la demande doit être faite (e.g. un ami, un voisin, etc.). Ce dernier peut soumettre l’hypothèse d’ensorcellement au désorceleur. Celui-ci sera le seul capable de décider du diagnostic final.

Le premier contact entre ensorcelé et désorceleur
Une autre règle exige que lors de la première rencontre, la plainte ne soit pas énoncée à la première personne (« Je suisensorcelé »), car l’ensorcellement ne vise pas un individu mais plutôt un domaine (cf. p102), représenté par la famille, qui doit être présente lors des séances. Le paysan pourra dire « Nous sommes pris ». L’unité de la thérapie n’est donc un l’individu, mais la famille. Puisque cette unité est solidaire, si l’un des éléments est victime d’un sorcier, tous les autres le seront à leur tour. Le parallèle avecl’approche systémique est ici flagrant,mais contrairement au désorcellement ,elle vise à réorganiser un réseau de communication à l’intérieur de la famille « malade » or pour les familles ensorcelées la communication intra-familiale ne fait jamais problème.

A aucun moment l’un des membres du domaine ne sera mis en cause dans la répétition des malheurs. Le désorceleur fera constamment porter laresponsabilité à d’autres (p103). Ceci ne se retrouve pas dans les psychothérapies habituelles, où le travail ne correspond pas à une recherche de responsabilité ou de culpabilité, mais un travail sur soi (ou sur la dynamique du groupe dans la thérapie systémique), visant à réaménager son fonctionnement dans un sens plus adapté. En revanche, c’est l’attitude des ensorcelés qui doit être modifiée, ceque l’on retrouve également dans les thérapies classiques.

La démarche thérapeutique de Madame Flora
Jeanne Favret-Saada s’est attaché à décrire précisément le processus thérapeutique lors des séances d’une désorceleuse du Bocage, Madame Flora. Il s’agit d’une « magicienne-thérapeute » ayant développé ses propres techniques de désorcèlement et doté d’une personnalité « haute en couleurs » !Elle se met savamment en scène lors des séances. Elle va par exemple se présenter comme une forme forte, invincible, face à des individus abouliques et vidés de leur force vitale.
Elle offre des schèmes d’action détaillés,que l’ensorcelé va intégrér et réutiliser.

Décrivons en détail le déroulement d’une thérapie de désorcèlement.

1) Le cadre du désorcèlement – Généralités sur la cure...
tracking img