L'emploi en france

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (441 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'augmentation et la régression de l'emploi en France

Lors de son intervention du mardi 16 novembre 2010, Nicolas Sarkozy s'est félicité de la création nette de 100 000 emplois en un an.
Autroisième trimestre 2010, l'emploi salarié dans les secteurs marchands a progressé de 45000 par rapport au trimestre précédent. Ainsi, en un an, les emplois ont augmenté au nombre de 100 000 selonl'INSEE.
Cela est une bonne nouvelle mais en engendre deux moins bonnes.
On peut parler d'une bonne nouvelle par rapport au fait que l'emploi reprenne, même si l'on peut évoquer une reprise modeste maisil y a deux mauvaises nouvelles :
En effet, la progression de l'emploi demeure insuffisante par rapport aux nombres de candidats.
Entre 2005 et 2008, soit avant la crise économique, la progressionannuelle moyenne de la population active était de l'ordre de 150000 personnes.
Mais comme on a pu le constater, suite à la crise, la progression de l'emploi est de l'ordre de 100 000. Cela s'expliquepar le fait que comme les emplois sont de plus en plus rares, les jeunes vont privilégier une poursuite d'étude plus longue, les femmes qui par exemple avaient cesser toutes activités pour s'occuperde nouveaux-nés vont revenir sur le marché du travail, les hommes au lieu de rester au chômage vont tenter de partir en retraite. Les économistes parlent de « flexion d'activité ». Mais cette flexionne va pas demeurer permanente car les jeunes ne vont pas continuellement poursuivre leurs études, les femmes ne vont pas faire moins d'enfants, et les hommes ne vont pas réduire leur durée d'activitésurtout qu'en temps de réformes vis a vis des retraites, on parlerait plutôt de prolonger la durée d'activité.
Donc, à moins d'arriver à créer beaucoup d'emplois dans les deux années à venir, lechômage risque fort de répartir à la hausse.
Mais ce n'est pas tout, en effet, les 100 000 emplois supplémentaires créés au cours des quatre derniers trimestres sont en réalité uniquement des emplois...
tracking img