L'encyclopédie

Pages: 6 (1486 mots) Publié le: 20 mars 2011
Introduction

L'encyclopédie de Diderot et d'Alembert est un ouvrage majeur du XVIII eme siècle pour différentes raisons: d'abord parce que c'est la première encyclopédie française, de plus par la synthèse des connaissances qu'elle contient, on peut remarquer le travail considérable que cela représentait pour l'époque, enfin l'encyclopédie est un symbole des Lumières, une arme politique quiamènera de nombreuses discordes, débat, censure etc...
On peut donc voir en quoi l'encyclopédie ne peut être l'œuvre d'un seul homme? Nous verrons également comment sont réparties et organisées les tâches: avec les encyclopédistes et l'importance des dessinateurs et des graveurs, enfin on peut dire que cette oeuvre s'inscrit dans un mouvement temporel perpétuel et dans un esprit de collectivité.II/ Organisation et répartition des tâches
a) Le rôle des principaux encyclopédistes

Les encyclopédistes forment la « société de gens de lettres » à l’origine de la rédaction, de juin 1751 à décembre 1765, du Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers sous la direction de Diderot et D'Alembert.
La composition des 17 volumes de texte et 11 de planches (initialement prévuspour tenir en 10 volumes) de la célèbre encyclopédie du XVIIIe siècle fut l’affaire d’environ 160 auteurs se réclamant, pour la plupart du groupe intellectuel connu sous le nom de Philosophes ayant favorisé l’avancement de la science et de la pensée laïque en soutenant la tolérance, la rationalité et la largeur d’esprit caractéristiques des Lumières.

1_Diderot venait de terminer la traduction duDictionnaire de médecine de James lorsque l’éditeur Le Breton le chargea, le 16 octobre 1747, de reprendre le projet de traduction de l’anglais de la Cyclopaedia de Chambers, que Gua de Malves n’avait pu mener à bien. Diderot se chargea de l’histoire de la philosophie ancienne, rédigea le Prospectus et le Système des connaissances humaines, sans compter qu’il devait, avec D’Alembert, revoir tousles articles.
Un autre de ses fardeaux, et non des moindres, fut d’essuyer la tempête que provoqua l’Encyclopédie parmi les ennemis du parti philosophique au cri de ralliement d’« impiété, irréligion. La cabale n’avait même pas attendu l’apparition de l’ouvrage pour le diffamer mais, en 1758, Abraham Chaumeix publia ses Préjugés légitimes contre l’Encyclopédie, et essai de réfutation de cedictionnaire en 8 volumes. Vint ensuite la Religion vengée, ou réfutation des auteurs impies, en vingt volumes (1757-63) du récollet Hayer. Un père jésuite nommé Le Chapelain, dans un sermon prononcé devant le roi , fulmina contre l’Encyclopédie. L’archevêque de Paris, Christophe de Beaumont, lança un mandement, le Parlement de Paris (à partir de 1746), le président à mortier du Parlement de Paris OmerJoly de Fleury [1] , un réquisitoire. Pompignan attaqua les philosophes jusqu’au sein de l’Académie tandis que Fréron criait à l’hérésie et au plagiat dans l'Année littéraire. Moreau, dans ses Cacouacs,Palissot, dans ses Petites lettres sur de grands philosophes (1757), ne cessaient de le harceler. Diderot ne répondait à ces persécutions de toutes espèces que par le silence. Palissot alla plus loinen donnant à la scène le 2 mai 1760, la comédie les Philosophes où il appelle Diderot une bête.
Tout ceci n’empêchera pas Diderot de rédiger ou superviser en tout plus d’un millier d’articles, signés *, en matière d’économie, de mécanique, de philosophie, de politique et de religion dont « encyclopédie » et « autorité politique » jusqu’au jour où il peut enfin écrire : « Le grand et mauditouvrage est fini. »
2_Louis de Jaucourt/Le chevalier de Jaucourt est peu connu par ailleurs mais est l’un des principaux rédacteurs dans les matières économique, littéraire, médecine et politique. Il commence à collaborer à l'encyclopédie, au tome II avec 8 articles. Il est, en particulier, l’auteur des articles : « esclavage » et « traite des nègres (commerce d’Afrique) » demandant son abolition...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • l'encyclopédie
  • L'encyclopédie
  • L'encyclopédie
  • L’encyclopédie
  • L'encyclopedie
  • L'encyclopédie
  • L'encyclopédie
  • l'encyclopedie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !