L'eneide de virgile

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1924 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L'Enéide
Virgile



I/ Biographie de Virgile

Virgile, de son vrai nom Publius Vergilus Maro, né vers – 70 avant J.C à Andes près de Mantoue, donc dans l'actuelle Lombardie et est mort vers – 19 avant J.C à Brindes. Il est un poète écrivain latin. Horace deviendra son intime au point de l'intituler «animae dimidium meae » soit la moitié de mon âme. De même lia-t-il très tôt d'amitié avecCornelius Gallus, qui allait fonder la poésie élégiaque romaine.
Il fit des études approfondies dans les domaines les plus divers, lettres, philosophie, droit, médecine, mathématiques en particulier d'abord Crémone, puis à Milan, ensuite à Rome, et enfin à Naples, auprès de maîtres prestigieux comme Siron et Philodème, l'un et l'autre de sensibilité épicurienne. C'est sans doute durant la guerrecivile ( elle éclata quand il avait vingt ans)qu'il entra en relation avec Asinius Pollion, homme de lettres qui appartenait au cercle de Catulle (ils s'opposent, en effet, aux auteurs qui admirent les Anciens et qui font éloge de l'inspiration nationale) et des « poètes néotériques » ( l'époque néotériques ou la poésie romaine d'avant-garde au denier siècle de la République), mais aussi figurepolitique importante et chef militaire qui avait pris parti pour Marc Antoine dans la rivalité qui opposa celui-ci à Octave, petit-neveu et hériter de Jules César. On dit que Virgile eût voulu que l'on brûla son Enéide après sa mort.
La gloire de Virgile repose fermement sur ces trois piliers que sont les Bucoliques, les Géorgiques et l'Enéide. Dans l'Antiquité, on lui attribuait également uncertain nombre d'autre poèmes, que Scaliger, dans son édition de 1573, réunit sous le titre d'Appendix Vergiliana

Ce recueil comprend :
le Culex («moucheron» ou «moustique») : ce moucheron (ou moustique) alerte un berger en le piquant, lui sauve la vie ; l'insecte mort se voit honoré d'une tombe par le berger ;
les Dirae : ces «malédictions» sont prononcées par un amant contre la terrequ'il a dû abandonner (chassé par des vétérans de l'armée romaine), en abandonnant sa bien-aimée; celle-ci, Lydia, est honorée par un poème d'amour portant son nom (en annexe aux Dirae), avec un éloge de la campagne où elle vit ;
l'Aetna, consacré au volcan Etna ;
le Ciris : évocation de la métamorphose en oiseau (Ciris) de Scylla, fille du roi de Mégare ;
le Catalepton : recueil depoèmes courts, dont certains semblent être d'authentiques œuvres de jeunesse de Virgile.
Dans une phase postérieure, on a encore ajouté à la collection :
la Copa : poème portant le nom d'une cabaretière syrienne qui invite un voyageur au plaisir en dansant devant son établissement ;
les Elegiae in Maecentatem : pièce nécrologique rapportant les dernières paroles de Mécène, bienfaiteur deVirgile, à l'empereur Auguste ;
le Moretum : poème gastronomique décrivant en détail la préparation d'un plat local de Cisalpine.

II/ L'Enéide

a) Résumé de l'Enéide

On a souvent défini l'Eneide comme une Odyssée suivie d'une Iliade. Virgile retrace grâce au récit les guerres d'Enée qui lui assurent un royaume en Italie.
Au chant I, Junon obtient d'Eole qu'il suscite une tempêtepour éloigner les Troyens du rivage italien. La flotte se disperse, Enée et quelques compagnons échouent sur le rivage carthaginois. Grâce à Vénus, ils sont bien reçus. Cupidon sous les traits d'Ascagne, le fils d'Enée, inspire une vive passion à Didon pour Enée. Aux chants II et III, Enée raconte à Didon tout ce qu'il a vécu depuis la chute de Troie, jusqu'à la mort d'Anchise, le père d'Enée, enSicile.
Le chant IV est consacré à l'amour que Didon porte pour Enée. Didon confie ses sentiments à sa soeur, Anna, qui lui démontre les avantages d'une possible union avec Enée. Junon, de son côté, y voit un moyen de détourner Enée de sa mission. Elle s'entend donc avec Vénus, pour que lors d'une chasse, Enée et Didon aillent se réfugier dans une grotte et y deviennent amant. Or, Iarbas, un roi...
tracking img