L'enfant de julles valles

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (503 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Résumé

Commentaire littéraire en deux parties de l'incipit de L'Enfant, du début à "Mon premier souvenir date donc d'une fessée". La première partie dégage les thèmes principaux du passage, quiseront traités par la suite dans le roman, et montre donc le fonctionnement assez traditionnel de cet incipit. La seconde partie du devoir porte sur les registres utilisés par l'auteur et l'originalitéde la narration.

Extrait:

L'Enfant est le premier volume de la trilogie que Jules Vallès consacre à son autobiographie romancée ; il y transpose ses souvenirs d'enfant maltraité, essentiellementpar sa mère, et opprimé par le système scolaire et la société en général. L'incipit de cette oeuvre n'en reste pas moins surprenant (...)

Sommaire:

Introduction

I) La mise en place desprincipaux thèmes du roman : un incipit classique

A. Le choix de la chronologie
B. L'évocation des mauvais traitements
C. Les principes éducatifs de la mère
D. Des sentiments ambivalents

II) Lemélange des registres : une narration originale

A. Le pathétique naît de l'évocation de l'enfance maltraitée
B. Le pathétique naît aussi de l'évocation du manque d'amour
C. Un comique inattendu etsalutaire

Conclusion

Texte analysé:

Ai-je été nourri par ma mère ? Est-ce une paysanne qui m'a donné son lait ? Je n'en sais rien. Quel que soit le sein que j'ai mordu, je ne me rappelle pasune caresse du temps où j'étais tout petit ; je n'ai pas été dorloté, tapoté, baisoté ; j'ai été beaucoup fouetté.
Ma mère dit qu'il ne faut pas gâter les enfants, et elle me fouette tous les matins ;quand elle n'a pas le temps le matin, c'est pour midi, rarement plus tard que quatre heures.
Melle Balandreau m'y met du suif.
C'est une bonne vieille fille de cinquante ans. Elle demeureau-dessous de nous. D'abord elle était contente : comme elle n'a pas d'horloge, ça lui donnait l'heure. « Vlin ! Vlan ! Zon ! Zon ! - voilà le petit Chose qu'on fouette ; il est temps de faire mon café au...
tracking img