L'enfant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 29 (7107 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

[pic]
[pic]
Répartition des principaux vaisseaux du système circulatoire de l'Homme
La circulation sanguine est un type de système circulatoire en circuit fermé qui assure le transport du sang. La circulation du sang permet le transport et l'échange interne des ressources (notamment les nutriments et le dioxygène) vers les cellules del'organisme ainsi que la collecte des déchets métaboliques (comme le dioxyde de carbone et l'urée) qui quittent les cellules.

Historique de sa découverte

La relation entre le saignement et la mort a sans doute été mise en évidence très tôt dans l'histoire de l'humanité. Les Égyptiens avaient identifié le sang comme source de vie et siège de l'âme.
Les dissections pratiquées par les médecins grecs deCos au Ve siècle av. J.-C., dans la lignée d'Hippocrate, sur des animaux égorgés induisent des erreurs de représentation : les artères sont retrouvées vides, on pense donc qu'elles transportent de l'air, tandis que le foie et la rate sont gorgés de sang, ces deux organes sont donc considérés comme des éléments importants du transport du sang. Hérophile, médecin d'Alexandrie du IVe siècle av.J.-C., décrivit le premier la palpation du pouls. C'est à Erasistrate de Keos (320–250 av. J.-C.) que l'on doit la première description des valves veineuses.
Galien (131-201) fait une description précise du réseau de veines et d'artères à partir de dissection de porcs, mais interprète faussement le rôle des organes. Selon lui, le sang est créé dans le foie à partir des aliments, il circule par lesveines et va d'une part vers les poumons pour se mélanger à de l'air, d'autre part passe du ventricule droit au ventricule gauche par la paroi poreuse où il prélève la chaleur qu'il redistribue dans le corps ; arrivé aux extrémités du corps, le sang est consommé et ressort sous forme de transpiration.
Les médecins musulmans traduisent les traités de médecine égyptiens découverts lors de l'invasionde l'Égypte au VIIe siècle, dont le traité de Galien sur la circulation (traduit par Averroès). À partir du Xe siècle, ils décrivent de nombreuses maladies cardiovasculaires (thrombose et collapsus pour Avicenne, péricardite pour Avenzoar). Ibn Al-Nafis décrit le premier la circulation pulmonaire (petite circulation) et l'enrichissement du sang en air par les poumons en 1242.
Au XVIe siècle,Michel Servet (espagnol) décrit la circulation pulmonaire ; on suppose qu'il connaissait les travaux d'Ibn Al-Nafis via leur traduction d'André Alpago. L'italien Realdo Colombo est le premier à décrire parfaitement la circulation pulmonaire.
C'est Andrea Cesalpino (1519-1603) qui utilise le premier le terme de « circulation » et qui en attribue le rôle au cœur, alors que l'on pensait jusqu'ici quec'était le foie qui créait le mouvement. C'est William Harvey (1578-1657), élève de Fabrice d'Acquapendente (1537-1619), qui fait la première description complète du système circulatoire, dans son ouvrage Exercitatio Anatomica de Motu Cordis et Sanguinis in animalibus de 1628. Il décrit notamment le sens de circulation et le rôle exact des valvules veineuses, et établit que la circulation estimportante (plusieurs litres par minute) alors qu'on la croyait au goutte-à-goutte. L'idée première en reviendrait à Walter Warner[2]. Marcello Malpighi identifie pour la première fois les capillaires au microscope en 1661.
L'œuvre d'Ibn Al-Nafis reste ignorée jusqu'en 1924 où Al Taoui, un médecin égyptien, retrouve la traduction d'André Alpago dans la Librairie nationale de Berlin.

| |

IDÉESGÉNERALES
À la mort d'Alexandre le Grand en 323 av J.C., ses généraux se partagent l'empire, non sans luttes, et  fondent des royaumes étendus et prospères : Egypte, Séleucie (ou Perse), Grèce-Macédoine, Pergame, etc.
Comment le Macédoniens, peuple sauvage d'éleveurs de chèvres, ont-ils donné naissance à des monarchies " illuminées " ?
Une grande attention est accordée à l'éducation scientifique...
tracking img