L'ennui

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (815 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
S’ennuyer, de désennuyer

Si, d’aventure, on essayait de situer sur une échelle allant du plus au moins estimable les tonalités affectives définissant les modalités de notre rapport aumonde, nul doute que l’ennui paraîtrait devoir en occuper l’un des degrés les plus modestes. Éprouver l’ennui, en effet, revient à se trouver dans la disposition de qui ressent que rien, ni le monde, niles autres, ni soi-même enfin n’est suffisamment plein de vivacité, de sollicitation pour susciter, dans l’emportement de la vie, attachement ou répulsion.

L’un des traits distinctifs del’ennui est le désintérêt ressenti à l’égard du monde et des autres, avant de devenir bientôt, dans l’accablement, indifférence à l’égard de soi-même. L’ennui rend imperméable au bonheur aussi bien qu’aumalheur, à la souffrance aussi bien qu’au plaisir alors même qu’il se nourrit du constat de leur absence.

Cependant, l’ennui a ceci de commun avec l’angoisse et la souffrance qu'il n'est,en définitive, vraisemblablement provoqué par rien d’identifiable. Si l’angoisse est une peur d’une intensité telle qu’elle paraît avoir rompu tout lien avec un quelconque motif susceptible d’enrendre compte, si la souffrance est une douleur par-delà la douleur d’être éprouvée absolument, l’ennui semble détenir sa virulence lancinante de n’être provoqué par rien. Que l’on cherche à en sortir ententant de se désennuyer revient du même coup à échapper à sa nature profonde : que l'on s'évertue à s’écarter des êtres, des choses ou des situations que l’on estime être sources d’ennui et l’onintroduit le fait de s’ennuyer dans un ordre des causes et des raisons auquel, fondamentalement, l’ennui n’appartient pas.

L’ennui est cette disposition par rapport au monde, alors mêmequ’elle est fort communément partagée, d’une évidence moins grande qu’il n’y paraît. De constater qu'il est apparemment sans motif conduit à soutenir que de l’ennui, on ne peut dire grand-chose....
tracking img