L'entreprise et son projet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 45 (11028 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
GOUVERNANCE
JEAN-PIERRE BRÉCHET
IAE, université de Nantes

L’entreprise et son projet

Les médiations du pouvoir managérial

L’article aborde le rôle du pouvoir managérial en lien avec la question de la gouvernance dans le contexte d’une entreprise patrimoniale cotée. Ce rôle est envisagé comme une médiation entre les exigences de l’institution financière et celles de l’entreprise réelle.L’introduction en Bourse, les conditions mêmes de cette introduction, les dispositifs et les pratiques de gouvernance témoignent d’une médiation exigeante, respectueuse des attentes des diverses parties prenantes de l’entreprise. L’entretien approfondi mené avec le dirigeant historique révèle la centralité du projet d’entreprise support permanent de cette médiation et fondateur de l’entrepriseelle-même.

DOI:10.3166/RFG.205.13-35 © 2010 Lavoisier, Paris

14

Revue française de gestion – N° 205/2010

L

a réflexion qu’engage ce papier porte sur la question de l’élaboration des projets de l’entreprise par ses dirigeants que l’on peut comprendre aussi comme celle de sa gouvernance. Le contexte est celui d’une entreprise patrimoniale cotée, entreprise phare dans son secteur de lacharcuterie et des plats cuisinés. Le fait que la propriété ne soit pas séparée du pouvoir décisionnel fait a priori grandement tomber l’intérêt des approches disciplinaires traditionnelles, l’autodiscipline allant de pair, pour ces dernières, avec le fait que les dirigeants-propriétaires supportent les conséquences de leurs erreurs1. Mais évoquer l’acteur « les dirigeants » pose aussi plusieursproblèmes : celui de l’identification de cet acteur – personne ou équipe – sans oublier les dispositifs qui permettent son action ; celui de la prise en compte de ses diverses activités liées ; celui enfin de la séparation que l’on opère avec le système de gouvernance alors qu’il en est partie intégrante, à la fois auteur et destinataire dans notre cas. On mesure d’ailleurs de plus en plusl’importance de l’intégration des différentes facettes des activités des dirigeants dans les visions dites cognitives ou stratégiques de la gouvernance, qui introduisent la question de la formation des stratégies à côté de la traditionnelle préoccupation de discipline dérivée des théories de l’agence2. Un des terrains ayant suggéré ce type d’approche est celui des firmes entrepreneuriales ou en croissance pourlesquelles se pose plus la question de la

conception et de la production de la valeur que celle de sa répartition3. Notre sentiment est que cet élargissement conduit à poser la question englobante de la formation des projets de l’entreprise, ce qui ne manque pas de rendre très délicate toute lecture alors très extensive ou intégrée du système de gouvernance en lien avec le comportement desdirigeants, tant on peut multiplier les variables explicatives et les relations qu’elles entretiennent (Charreaux, 2008). Notre article va clairement s’extraire « des sentiers battus de la gouvernance financière » et « conter une histoire différente » comme nous invite à le faire, en ces termes, Charreaux (2008, p. 1862). Il vise à illustrer et explorer, dans le contexte singulier d’une entreprisepatrimoniale cotée, l’action du pouvoir managérial, façonnée et instrumentée par les choix et les dispositifs de gouvernance qu’il a lui-même promus. Ce qui ressort, c’est le rôle de médiation de ce pouvoir managérial, soucieux de faire vivre une gouvernance attentive à l’institution financière autant qu’à l’entreprise réelle. Dès le choix d’introduction en Bourse, son action manifeste l’affirmationd’un projet d’entreprise à multiples facettes dont le dirigeant historique est porteur depuis toujours. Nous accordons une grande importance à cette centralité du projet d’entreprise que le dirigeant évoque constamment et par lequel il définit l’entreprise elle-même. À bien des égards, nous y voyons la confirmation de la nécessité de travailler à une théorie de l’entreprise fondée sur le projet...
tracking img