L'entretien de recherche en psychologie sociale : les représentations sociales du corps

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 57 (14060 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’entretien de recherche en psychologie sociale :

Les représentations sociales du corps

Henri de Toulouse-Lautrec, Femme nue devant sa glace, 1897.

SOMMAIRE

INTRODUCTION 2

1. Problématique et objectifs 4

2. Présentation de la méthodologie 6

3. Retranscription de l’entretien 11

4. Justification du choix de l’entretien et argumentation 17

5. Analyse critique dela technique de l’interviewer sur cet entretien 18

6. Analyse critique globale de la technique de l’interviewer 31

INFORMATIONS SOCIODEMOGRAPHIQUES 33

BIBLIOGRAPHIE 34

INTRODUCTION

Depuis fort longtemps, l’Homme n’a de cesse de s’interroger sur la pensée humaine et notamment sur sa nature, sur ce qu’elle est, ce sur quoi elle repose. En psychologie sociale, cette étude mêmede la pensée repose avant tout sur la pensée dite « sociale ». Différenciée de la pensée rationnelle, qui repose davantage sur une logique hypothético-déductive et indépendante des groupes d’appartenance, la pensée sociale découle elle, d’une logique spécifique aux groupes d’appartenance. Déterminée par des facteurs mis en jeu aux travers d’interactions intra groupales et interindividuelles, ellevéhicule tout un ensemble de croyances, normes et valeurs communément admises par les groupes et donc par les individus qui les composent. La psychologie sociale à travers l’étude des représentations sociales[1], étudie l’expression saillante même de cette pensée sociale. Partant du postulat que les représentations sociales ne sont pas rationnelles mais constituent des réels vecteurs de la pratiquesociale, nous saisissons bien là, tout l’intérêt qu’il y a à les explorer. Ainsi, pour comprendre les comportements, il faut tout d’abord comprendre cette pensée sociale et donc étudier les représentations sociales qui la composent. Autrement dit, cela suppose donc de saisir la logique entretenue dans les groupes sociaux car chaque groupe possède sa propre logique, sa propre construction del’objet social concerné.
S’intéresser aux objets sociaux, à leur représentation pour mieux saisir les pratiques sociales qui en découlent est un des objectifs de la psychologie sociale. Zajonc[2] soulignait à ce propos que le propre de la psychologie sociale reposait sur l’étude d’objets sociaux « chauds » dans la mesure où ces derniers figurent au cœur de diverses idéologies et soulèvent de fortsenjeux, aussi bien sociaux que politiques.

Ce bref rappel sur la psychologie sociale va nous permettre d’une part de mieux présenter et saisir notre objet d’étude et d’autre part de mieux le justifier.
Dans la présente étude, il est question d’étudier la représentation du corps. Autrement dit de découvrir quelles sont les principales croyances, valeurs et normes qui se cachent derrière cetobjet qu’est le corps. Mais pourquoi s’intéresser à la représentation du corps ?...On pourrait donner de nombreuses réponses à cette question. Celle qui apparaît la plus évidente est la suivante : le corps est un objet que l’on peut qualifier de social dans la mesure où ce dernier, comme tout objet social, catégorise les individus, soulèvent de nombreuses oppositions entre ces derniers. Il suffit deregarder les personnes qui nous entourent…Observons par exemple le rapport que certaines personnes entretiennent avec leur corps. Certaines peuvent alors nous apparaître comme très centrées sur leur propre corps et son entretien, tandis que d’autres, à l’inverse, peuvent nous apparaître comme très décentrées, accordant finalement bien moins d’importance à ce rapport corps/entretien. Bien d’autresexemples pourraient être donnés mais l’essentiel ici n’est pas de les citer mais de bien saisir que cet objet social, de par sa nature complexe est au cœur de diverses représentations.
Dans le prolongement de cette idée, le corps est aussi un objet que l’on peut qualifier de « chaud » ou sensible. Il est facile d’appréhender cette notion de corps en observant les pratiques des gens qui...
tracking img