L'equitation western

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (353 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'équitation western est celle du cow-boy. Elle est aussi appelée équitation américaine, bien que certains pensent que cette dénomination est impropre.

L'équitation western est principalementpratiquée aux États-Unis, pour le travail ou le loisir. Elle est également de plus en plus pratiquée en Europe par des cavaliers cherchant une autre approche du cheval, qu'ils ne retrouvent pas dansl'équitation dite classique.

Elle se dinstingue de l'équitation classique par une considération différente de ce que doit être un cheval et par l'utilisation d'un matériel très différent : sellespécialisée possédant une corne à l'avant, dans laquelle on est bien assis et soutenu, mors à branches, éperons à molettes tige longue, etc.

Elle a pour origine principale l'équitation espagnole à laquelles'ajoute l'influence anglo-saxonne.

C'est en 1493, lors du second voyage de Christophe Colomb, que sont introduit sur le continent américain les 25 premiers chevaux. Christophe Colomb se plaintd'ailleurs d'une substitution qui l'a privé des meilleurs chevaux : « Vous direz à Leurs Altesses, comment les écuyers venus de Grenade présentèrent de bons chevaux lors de la montre qu'ils en firent àSéville, mais qu'ensuite, à l'embarquement que je ne vis pas parce que j'étais un peu souffrant, ils les remplacèrent par d'autres ».

En mai 1539, Hernando de Soto (1500 - 1542) débarque en Florideavec ses hommes et 200 chevaux. En 1540, il entreprend une grande expédition au travers ce qu'il croit être une île. En sillonnant durant deux ans le territoire, poussant jusqu'au Texas, il découvriraun continent. Il meurt en 1542 sur les bords du Mississippi.

Toujours en 1540, mais partant de Mexico, Francisco Vasquez de Coronado (1510-1554), qui est à la recherche des mythiques Sept Citésd'Or de Cibola, organise une expédition sur le continent nord-américain avec 300 espagnols, 1 000 indiens Tlaxcalan, du bétail et un troupeau de près de 1 000 chevaux. L'expédition est évidemment un...
tracking img