L'escarre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (549 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’ESCARRE

➢ Définition :
Nécrose tissulaire consécutive à une ischémie par compression artériolaire prolongée entre deux plans durs.

➢ Stades de l’escarre :
1. Rougeurs avecœdèmes. Survient en général après 2 à 3 heures de position assise identique. Douleur, échauffement au niveau de la zone d’appui concernée. La rougeur de la peau ne disparait pas lorsque l’on appuiedessus. La température de la peau est différente à celle de la peau environnante. A ce stade, les dommages sont encore réversibles.
2. Apparition de la phlyctène, ou plus simplement de cloquessur la zone rouge. Les cloques peuvent être ouvertes ou fermées. Il y a aussi une altération des cellules de l’épiderme. La peau devient bleu violacée.
3. Apparition d’un ulcère et de nécrose.A ce stade, la peau est touchée sévèrement. Il y a des dommages du type nécrose. La peau se noircit, avec quelques couleurs rougeâtres et devient très sèche. Cliniquement, ce stade se manifeste parun cratère, avec ou sans atteinte des tissus environnants. Impossible de revenir en arrière.
4. Extension de l’ulcère : les dommages subis par la peau au stade 3 s’étendent sur une plus largezone. La plaie peut être fibrineuse.

➢ Stades de destruction :
1. absence de rougeur
2. érythème réversible
3. érythème persistant, phlyctène, désépidermisation4. nécrose : plaque noire sèche puis suintante
5. ulcération : décollement plaque noire, nécrose ouverte, visualisation de l’os

➢ Stades de reconstruction de l’escarre :1. nécrose ( noir
2. détersion (élimination des tissus) ( jaune
3. bourgeonnement (rétrécissement des bords de l’escarre) ( rouge
4. épidermisation ( rose

➢Pansements :
Les pansements Argent ont un effet bactériostatique et bactéricide.
Les pansements Charbon absorbent les odeurs.
Les pansements gras favorisent la détersion physiologique....
tracking img