L'esclavage aux etats-unis : une institution particulière ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5130 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'esclavage aux Etats-Unis : une institution particulière ?

L'expression d' « institution particulière » faisant référence au système esclavagiste des Etats-Unis (du Sud en particulier) est en fait une traduction de « peculiar institution », euphémisme massivement utilisé dans la première moitié du XIXème siècle aux Etats-Unis, principalement dans le corps législatif, pour désignerl'esclavage. Si le mot « peculiar » (tout comme le terme « particulier » en français) peut se voir attribuer deux sens, l'un soulignant un caractère unique, l'autre une originalité ou une bizarrerie, c'est principalement le premier que supposaient les américains de l'époque, puisqu'ils apposaient souvent à cette expression un possessif tel que « Our peculiar institution » ou « the South's peculiarinstitution ». L'esclavage tel qu'il était pratiqué par les Etats-Unis était alors présenté comme une bonne chose, en particulier par John C. Calhoun, vice président des Etats-Unis et leader politique dans le Sud américain. La notion même d'esclavage est difficile à définir de façon générale tant elle a été une institution si extraordinairement diverse dans le temps et l'espace ; mais un nouveau typed'esclavage moderne vit le jour aux XVIème et XVIIème siècle, principalement aux Amériques. Conséquence de l'expansion des Européens, l'esclavage moderne était avant tout un système de travail. Il fut en effet une réponse au déficit de main-d'oeuvre sévissant partout où des propriétaires terriens entreprenaient de faire pousser et de commercialiser du sucre, du café, du tabac, du riz, et plus tard ducoton. A l'heure des guerres internes aux Etats-Unis d'Amérique nouvellement formés après la Guerre d'Indépendance, l'institution particulière fut l'objet de nombreuses préoccupations et se vit remise en cause. Comment cette institution définie depuis plusieurs siècles a-t-elle souffert de ces questionnements ? L'institution particulière était en fait spécifique au Sud des Etats-Unis (I) et deplus en plus ambiguë de par les remises en causes effectuées (II) qui menèrent finalement à sa contestation et à sa chute (III)

I/ Une institution aux nombreuses justifications qui la rendent singulière au Sud des Etats-Unis

1. Une justification économique : la culture coloniale

Si l'esclavage se développe massivement dans le Sud au point où on en vienne à parler de la « ceinture noire »du Sud profond, c'est principalement à cause du développement de plantations, de cultures coloniales à grande échelle et du travail agricole réglementé qui ont permis l'essor des puissances coloniales, au premier rang desquelles la Grande-Bretagne. En effet, à leur arrivée dans le Nouveau Monde, les colons ont très vite dû compenser leur espoir déçu de trouver de l'or par le travail de la terrepour leur survie.
Étant donné que la terre ne manquait pas, la production dépendait uniquement de la main d'oeuvre, qui a donc très rapidement été reliée à l'esclavage, puisqu'on estime que les premiers esclaves étaient un groupe de vingt africains arrivés en 1619. Ce commerce des esclaves s'intensifie avec la culture du riz tout à fait au Sud, du tabac un peu plus au Nord (sud septentrional), dusucre dans les Caraïbes. C'est donc principalement au Sud que se développe l'esclavage, avec la phase principale de l'essor de la culture du coton. C'est la Louisiane qui devint l'un des premiers producteurs de coton et de sucre après avoir été cédée aux Etats-Unis (elle n'avait d'abord été qu'un Etat faiblement puissant lors de sa période française puis espagnole et récupérée par Napoléon en 1800pour être cédée en 1803), le coeur du nouveau Sud-Ouest, là où était installé le plus grand marché aux esclaves du pays. La Georgie, fondée en 1733 par J. Oglethorpe pour accueillir les colons endettés, interdit l'esclavage, mais révisa vite cette position philanthropique pour s'orienter dans la production de riz. Enfin, la Caroline du Sud détenait une économie très dépendante de l'esclavage et...
tracking img