L'espace dans fin de partie, de beckett

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (269 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’espace dans Fin de partie

Introduction : l’espace un enjeu à part entière. Il fonde le sens de l’œuvre et présente le lieu à titre de question : « quefaisons-nous ici, voilà ce qu’il faut se demander » EAG. « Tu sais une chose ? », « Je n’ai jamais été là » dit Hamm à Clov. Etre ici, être là, ce serait despreuves de notre inscription dans l’existence, être-là de Heidegger, dasein… Absence de Hamm = non-existence.

I. UN LIEU CLOS ET VIDE

1. La claustration,l’incarcération, thème dominant de la pièce, scénographie déterminée par cet enfermement concret et physique. Chambre stérile sur une planète morte. Deux petitesfenêtres fermées de rideaux. Pas d’issue.

Lieu scénique : un lieu dépouillé, réduit au minimum. P.54 « Ici nous sommes dans un trou ». En Attendant Godot,espace ouvert, indéfini, FDP espace clos. No man’s land versus lieu vacant. sauf le fauteuil mobile de Hamm, et les deux poubelles, les humains font corps avecles meubles, les personnages habitent l’espace comme des meubles au rebut. Du mobilier humain !

Le tableau renversé : la crise de la représentation. Iln’y a rien à voir, ni à représenter,

Un lieu stérile : en contrepoint, Hamm évoque lieux fertiles : « ces forêts », p.15 p.54 derrière la montagne, si c’étaitencore vert, Flore, Pomone, Cérès, images de la naissance, de la fertilité.

II. UN REFUGE ? PARADOXAL DANS UN UNIVERS APOCALYPTIQUE

La prison est aussiparadoxalement un refuge, une église. « Hors d’ici c’est la mort », affirme Hamm dès le début. Sorte d’arche de Noé. Allusions bibliques nombreuses,
tracking img