L'essentiel historique de la fin du règne de louis xiv à la révolution française

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1299 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’essentiel de la fin du règne de Louis XIV à la Révolution Française

I. La fin du règne de Louis XIV (1661-1715)

a) Politique extérieure

La fin du règne de Louis XIV est peu glorieuse. L’Espagne, la Pologne, la Hongrie et la Turquie sont alliés à la France. Grâce à Mazarin, il met en place un système de défense inventé par Vauban (le « pré-carré »). L’armée est confiée à Michel LeTellier. La fin du règne est marquée par les menaces des territoires coloniaux, en effet, la perte du Canada, Terre Neuve et quelques îles aux Antilles sont dues aux guerres contre les grandes puissances, notamment les Habsbourg (Autriche) qui s’opposent avec l’Angleterre, au fait que le petit fils de Louis XIV prenne la tête de la France et de l’Espagne.

b) La politique intérieure

A lasuite de la révocation de l’Edit de Nantes en 1685 s’effectuent l’exil et la persécution contre les Jansénistes. Louis XIV s’entoure de quelques ministres comme Colbert et Louvois, mais il dirige seul. Il remplace Mazarin par Richelieu. Louis XIV multiplie les guerres donc la France s’appauvrit (important surcroît de la politique extérieur). De plus, il y a la menace de la famine (1709-1710). Eneffet, il manque de production céréalière entrainant l’impossibilité de nourrir la population.

II. La régence de Philippe d’Orléans (1715-1723)

a) Politique extérieure

En 1717, naît la Triple alliance de La Haye, liant France, Pays-Bas et Angleterre, augmentée, en 1718, de l'alliance avec l'Autriche. Cela inquiète le roi d’Espagne qui s’oppose à cette quadruple alliance par le traité deMadrid en 1721. Cette période permet la consolidation des alliances étrangères.

b) Politique intérieure

Philippe d’Orléans crée des conseils dans les domaines problématiques (guerres, finances…). Les français voient croître leurs libertés. Le système économique de Law est créé : changement de la monnaie d’or en monnaie de billet (monnaie fiduciaire).

III. Le règne de Louis XV(1715-1774)

a) Politique extérieure

Le ministre Hercule de Fleury veut garantir la paix (1715), il est aidé par l’anglais Walpole avec le traité d’Utrecht. Par ailleurs, Louis XV préserve l’équilibre européen. De plus, il y a un resserrement des liens entre l’Eglise catholique et l’Eglise protestante.

b) Politique intérieure

L’agriculture est dominante, c’est la base de l’économie orcelle-ci dépend donc du climat. 85% des français sont ruraux, le XVIIe connaît une forte croissance démographique (19 à 26 millions d’hab). Ceci est dû à l’évolution fourragère et céréalière. On construit également de nouvelles routes : la France devient ainsi un carrefour commercial. C’est égalent durant ce règne que se créent de grandes manufactures (manufactures de sèvres ou des Gobelins).Cette période est marquée par une multitude de mouvements :

* Le Parti des Dévots;
Il est dirigé par les Jésuites. Ils veulent préserver le rôle du Pape dans la politique française et soutenir louis XV. On les appelle les ultramontains.

* Les Parlements;
Il y a une multitude de Parlements partout en France (Toulouse, Bordeaux, Grenoble, Dijon mais surtout Paris…). Ils s’opposent àtoutes les lois contre les privilèges.

* Jansénisme;
Ils soutiennent la prédestination : doctrine prouvant que le jugement dernier ne prend pas en compte les actes humains. Ils luttent contre les jésuites. Ils contestent l’autorité sans partage du roi.

* Gallicanisme;
Le gallicanisme est une doctrine religieuse et politique sous-tendant l'organisation d'une Église catholique de Francelargement autonome du Pape. Le gallicanisme affirme la spécificité française, et rejette une trop grande intervention du pape dans les affaires de l'Église de France. Il reconnaît au pape une primauté spirituelle et juridictionnelle, mais conteste sa toute-puissance.

L’agriculture est dominante, c’est la base de l’économie or celle-ci dépend donc du climat. 85% des français sont ruraux, le XVIIe...
tracking img