L'etat providence en europe de l'ouest de la fin du xixème siècle au lendemain de la seconde guerre mondiale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2151 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DAEU A
Module – Matière :
HISTOIRE
N° du devoir : 4
.
Date de remise imposée :
13 JANVIER 2010

L'ETAT PROVIDENCE EN EUROPE DE L'OUEST DE LA FIN DU XIXème SIECLE AU LENDEMAIN DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE

INTRODUCTION :
Définition de l'Etat providence et origines
Problématique : comment s'est formé la protection sociale en France et en Europe de l'ouest de la fin du XIXème siècle aulendemain de la seconde guerre mondiale?
Annonce du plan

I/ LA FRANCE
A – 1830 – 1905 : un système d'assistance publique et un système de libre prévoyance
B – 1898 – 1939 : un système d'assurances sociales
C – 1945 – 1946 : la mise en place d'une sécurité sociale

II/ L'EUROPE DE L'OUEST
A – l'Allemagne selon Bismarck
B – le Royaume Uni selon Beveridge
CONCLUSION :
Résumé
Ouverture: convergence des systèmes nationaux en Europe


L'Etat - Providence trouve son origine dans la conception socialiste de la planification de la société. Dès le XIXème siècle, les idéologues socialistes ont pensé qu'en contrôlant et en rationalisant l'ensemble des besoins des individus par un organisme central, on pouvait éviter tous les abus et inégalités. La société débordée par lamultiplication des mutilés de guerre, veuves, orphelins et des chômeurs, ne savait plus comment faire face. Le doute s'est installé dans les esprits sur la capacité du " marché " et de l'initiative individuelle à prendre en charge les problèmes sociaux. Les insuffisances et les limites de l'assistance donneront naissance dès le début du XXème siècle aux premières tentatives de création d'unesécurité sociale qui apparaîtra, dans ses principes et sa forme en vigueur aujourd'hui, en 1945.
Comment s'est formé la protection sociale en Europe de l'ouest de la fin du XIXème siècle au lendemain de la seconde guerre mondiale?
Pour répondre à cette question, nous étudierons dans une première partie l'Etat-providence en France, et dans une deuxième partie, nous verrons l'Allemagne et leRoyaume Uni.

Les sociétés de secours mutuels, succédant aux corporations de l' Ancien Régime abolies en 1791, fondées sur la prévoyance collective volontaire et limitées à quelques activités ou quelques entreprises se développent. Elles sont reconnues légalement en 1835 et elles obtiendront une entière liberté de création et les encouragements des pouvoirs publics par la loi du 1er avril1898 . Un système d'aide sociale se développe. L'aide sociale intervient pour faire face à des besoins spécifiques appréciés selon des critères subjectifs par une commission composée en partie d'élus locaux ; le droit à l'aide sociale est subordonné à condition de ressources de l'individu ou de sa famille et les prestations, en nature ou en espèces, sont récupérables sur les débiteurs alimentaireset les successions ou les revenus de l'assisté revenu à meilleure fortune. La loi du 15 juillet 1893 institue ainsi l'assistance médicale gratuite, la loi du 27 juin 1904 le service départemental d'aide sociale à l'enfance et la loi du 14 juillet 1905 l'assistance aux vieillards infirmes et incurables. En respectant leurs principes fondateurs, les mutuelles et l'aide sociale constituent aujourd'huides composantes de la protection sociale.

Les mutuelles, basées sur le volontariat, et l'aide sociale, droit à appréciation subjective et spécialisée, n'ont bénéficié qu'à une frange limitée de la population. Aussi, dès le début du XXème siècle, apparaissent des tentatives en faveur de l'assurance obligatoire de certains risques sociaux. En matière d'accidents du travail, la loi du 9avril 1898 reconnaît la responsabilité sans faute de l'employeur qui peut s'assurer pour y faire face. En matière d'assurance vieillesse, la loi du 5 avril 1910, dont l'application a été limitée, institue un régime d'assurance obligatoire pour les salariés du commerce et de l'industrie. Les lois du 5 avril 1928 et du 30 avril 1930 instituent pour les salariés titulaires d'un contrat de travail une...
tracking img