L'etat unitaire francais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 24 (5849 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
RELATIONS INTERNATIONALES

INTRODUCTION GÉNÉRALE :

Relations internationales, l’expression peut se comprendre de deux manières : - une manière classique
- une manière plus classique, un peu large, moderne

1)RI désigne classiquement les rapports entre les Etats souverains, les rapports inter-étatiques : la diplomatie, les échanges commerciaux, culturels, la paixmais aussi la guerre.

2)Par RI, on peut évoquer ce qu’on appelle les rapports transfrontaliers cad les rapports au delà des frontières entretenus par les acteurs de la vie internationale. Les acteurs sont les Etats puis les Organisations internationales soit universel (ONU), les ONG, mais aussi les organisations régionales comme l’UE, l’ALENA, Union Africaine. Mais aussi, l’opinion publique(réseaux sociaux).
L’élement déterminant demeure toujours les acteurs essentiels des RI. Il faut souligner la permanence de l’Etat dans les rapports inter-étatiques mais il n’est pas non plus le seul acteur des RI.

CHAPITRE 1 : L’ETAT, SUJET PRIMAIRE DES RI

Le mot Etat vient du mot latin « status » qui désigne la manière d’être des hommes en société. Mais dans le sens moderne ou on l’entenden RI c’est un machiavel, homme politique & philosophe du XVème siècle, que l’on doit le sens moderne du mot Etat.
Qu’est-ce-qu’un Etat ? C’est une organisation dotée de la capacité d’exercer et de contrôler l’usage de la force sur un territoire déterminé et sur une population donnée.
La naissance « officielle » de la souveraineté étatique date des traités de Westphalie du 14-24 Octobre1648. En 1648 est marquée par la fin de la guerre de Trentre ans, guerre qui opposait le saint empire romain germanique à diverses monarchies européennes. La carte de l’Europe va être donc redessiné en donnant naissance à des Etats indépendants.
Désormais, on assiste à la naissance du monde Westphalien, monde qui correspond à l’expansion du modèle de l’Etat souverain sur la scène internationale.Pour reprendre l’expression du philosophe français Jean BODIN : «  Le roi de France est empereur dans son royaume », cad libre d’agir sans être contraint et ce qui est valable pour la France est valable pour les autres Etats.
Le nb d’Etats au XXème siècle a considérablement grandis.

L’ONU a été fondé le 24 Octobre 1945. Il y a avait 51 Etats membres de l’ONU et aujourd’hui il y a 192 Etatsmembres. Le dernier a y être rentrer est le Monténégro en Juin 2006. Il est évident que la liste n’est pas close, que les Etats peuvent disparaître et d’autres peuvent naitre. Il y a certes 192 Etats membres mais il y a d’autres Etats dans la monde car certains se sont autoproclamés indépendant mais ne sont pas membres des Nations Unis car ils sont désaccord : Le Kosovo (Fev 2008) et AbkhazieOssétie du Sud.

CHAPITRE 1 : Les éléments de reconnaissance de l’Etat.

Tous les Etats du monde sont différents par leur taille, par leur puissance ( éco & militaire), par le développement économique, par leur influence sur la scène mondiale mais tous disposent d’éléments objectifs communs qui on été rappelés le 28 Nov. 1991 par la Commission d’arbitrage sur la Yougoslavie. A cette date, laYougoslavie explosait.
L’Etat est communément définie comme «  une collectivité qui se compose d’un territoire et d’une population soumis à un pouvoir politique organisé ». Ce sont les trois éléments constitutifs de l’Etat.
Mais en RI, il y a un quatrième critère : la reconnaissance de l’Etat qui n’est pas obligatoire à la formation de l’Etat mais il est obligatoire si on veut que l’Etat ait unrôle ds les RI.
La reconnaissance c’est la condition préalable de l’entrée du nouvel Etat sur la scène internationale.

I- Le territoire de l’Etat.

Les Etats sont des territoires qui figurent sur le planisphère politique.
Les Etats sont nés au grés des circonstances politiques et historiques et puis chaque Etat est placé ds un environnement donné.
Un Etat est constitué...
tracking img