L'etat

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 25 (6099 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
PREMIERE PARTIE:
Théorie générale des institutions

Idéologie = Théorie générale des institutions
Dc ensemble d’idées, de notions, de principes qui à un moment donné résumeront le politique. Ces idées sont quelque fois invariable (Etat et la Constitution st des institutions invariables). Mais d’autres principes varient en fonction duphilosophe qui les théorise (ex : la souveraineté qui légitime le pouvoir peut venir du peuple, de Dieu, de la nation ; séparation des pouvoir est un concept variable)

Titre I : L’Etat 
Construction juridique faite par l’homme, mise en place en tant que pouvoir unique, organisé et suprême.
XIII° / XIV° siècle = naissance Etat pour faire des conquêtes avec une force armée permanente.Actuellement il assure 2 rôles :
- porte un projet de société en fonction des fins supposées voir souhaitées par la nation, le peuple. Le politique exerce le pouvoir d’impulsion et de direction.
- maintenir et perpétuer l’Etat sur son territoire et sur la scène internationale.
L’Etat est un mode d’organisation du pouvoir, de la société.

Chapitre 1 : Notion d’Etat :
Etat est un pouvoir unique,organisé et suprême. Est le support du pouvoir politique. Il permet en tant que cela l’épanouissement d’un peuple (au niveau éco, pol. Et identitaire). Il y a 195 Etats reconnus par l’ONU dt 192 en font partis (les 3 restant étant le Vatican, les îles Cook et Niuwé).

Section I : Etymologie et naissance du terme :
Etymologie d’Etat : « status » (être debout) pour parler de l’Etat romain « status reiromanae » ; qd on voulait parler d’un autre Etat « status rei publicae ». Petit à petit, « status suffisait pour parler de la chose de l’Etat romain. C’est Machiavel qui a parlé de « stato » en parlant de l’Etat. Ensuite en France « stato » devient « estat » qui deviendra Etat.
- Carl Schmitt :
« L’Etat est l’unité politique d’un peuple », c’est « l’être de droit en qui se résume abstraitementla collectivité nationale », « l’Etat est souverain, il détient une puissance exclusive »
- Maurice Aurioux :
Défini l’Etat non pas comme un pouvoir mais le pouvoir politique. L’Etat n’a pas « un caractère patrimonial. Il n’est personne, il est à chacun, il est tout le monde. Les personnes au pouvoir passe, l’Etat demeure. C’est une entité juridique abstraite, distincte des éléments qui lacompose. Ceci induit 2 choses :
- permet à l’Etat d’être permanent
- permet l’égalité juridique entre les Etats.

Section II : les différentes théories de l’Etat :
§1- De Machiavel à T.Hobbes :
- Pour Machiavel le politique est l’art de conserver le pouvoir dans l’Etat. Art basé sur

1
ce cynisme. La raison d’Etat quiprime et permet l’amélioration de l’homme ds la société.
Il existe 2 manière de combattre : par les lois et par la force.
- Pour J.Bodin (XVI°) nous dit quelles sont les formes de l’Etat et que la souveraineté est un caractéristique commune aux Etats. Les différentes formes sont :
< Une seule personne dirige (monarchie)
< Seulement l’élite détient le pouvoir (aristocratie)
< Le peuple détientle pouvoir (démocratie)
La meilleure solution c’est celle qui propose une bonne gouvernance. Quelque soit sa forme c’est la souveraineté qui compte.
-T.Hobbes (XVII°) est d’accord avec J.B mais comment et qui gouverne ? Préférence pour l’Etat absolu (monarchie). « L’Etat est tout, l’individu n’est rien »
« Homo homini lupus » : l Homme est un loup pour l’Homme
On a en nous un instinctperturbateur. Il propose un remède. Pour lui c’est le prince qui est capable de maîtriser cet instinct par la domination demandé par le peuple. Les gens concèdent tous au souverain (contrat à sens unique).
- Pour Crotius et Pufandor l’Homme a un comportement propre à assurer la coexistence humaine. Il sait qu’il doit avoir ce comportement. Mais c’est une chose de le savoir et de le faire. Pour...
tracking img