L'ethique protestante et l'esprit du capitalisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1374 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche de lecture : Max Weber, L’Ethique protestante et l’esprit du Capitalisme (1904-1905), Flammarion, Malesherbes, 2008

Cet ouvrage est l’œuvre de Max Weber (21 avril 1864-14 juin 1920), la première parution de cette étude date de 1904 pour la première partie et de 1905 pour la deuxième, l’intégralité du texte étant en allemand, le titre dans cette langue est Die protestantische Ethik undder 'Geist' des Kapitalismus ce qui donne en français : L’Ethique protestante et l’esprit du Capitalisme. La traduction de l’ouvrage édité par Flammarion en 2008 a été effectuée par Isabelle Kalinowski.
Dans cette étude qu’a réalisé Max Weber, nous pouvons observer qu’il s’agit d’un mélange de travail de recherche avec une méthodologie bien précise et de l’élaboration d’une théorie, oubien d’une thèse, sur les raisons de l’émergence du capitalisme, sur son origine et son développement. Ainsi, selon lui, cet évènement caractérisé durant le XIXème siècle par l’essor de la Révolution Industrielle en Europe et aux Etats-Unis trouve ses origines dans les morales et les doctrines protestantes.
Par conséquent, dans L’Ethique protestante et l’esprit du Capitalisme, l’auteur identifieune différence de morale et d’ambition par rapport au travail et aux études entre les protestants et les catholiques car selon lui «l’esprit» du capitalisme serai issus de la doctrine protestante. Il appuis cette théorie sur la différence de développement des industries propices au capitalisme entre les protestants et les catholiques, selon lui les régions les plus industrialisées et où lecapitalisme est le plus affirmé sont en grande majorité protestante. Tout au long de son ouvrage Max Weber va tenter de démontrer par quel effet de causalité ce phénomène est apparu, jusqu’à remonter aux origines du protestantisme et de sa scission idéologique avec Rome et le catholicisme.

Dans ces recherches, on retrouve un travail monographique sur la question de la doctrine protestantisme et del’étude du développement de cette dernière, ainsi que la répartition du capitalisme entre les protestants et les catholiques, qui est relativement important, avec, pour appuyer ses arguments, une bibliographie de théologie protestante comme l’extrait de Advice to a Young Tradesman (1748) de Benjamin Franklin (1706-1790). Max Weber va, par conséquent, se demander dans son œuvre pourquoi le capitalismeest-il plus développé dans les régions protestantes ? En définitif son questionnement principal sera : Pourquoi l’ « esprit » capitalisme découle de la morale protestante ?

Comme il a déjà été dit, selon Max Weber la révolution industrielle s’est mieux développée dans les régions protestantes car la morale, principalement Luthérienne, ne considère pas la composition d’un capitale monétaire ou debiens de la même manière que la doctrine catholique. En effet, la conception même du travail pour les protestants ne s’aligne pas sur celle des catholiques qui travaillent dans un but de pardon (une optique de rachat de leurs faute pour accéder à la rédemption), or pour le protestantisme, le pardon est accordé à l’homme dès le moment où il possède la foie en Dieu est donc il doit se comportercomme un individu sauvé et le travail honnête, donc la réussite dans la vocation de ce dernier est recherchée. Par ailleurs pour l’auteur, le capitalisme repose sur une éthique spécifique fondée par obligation d’amasser plus d’argent. Selon cette conception, le profit n’est pas un moyen (outil pour racheter le pardon de Dieu par l’intermédiaire de l’Eglise catholique selon la morale de cettedernière, comme sous forme d’aumône appelée indulgences au XVI siècle) mais bien une fin en soi (avec l’idée que la recherche du profit démontre que l’individu est sauvé puisqu’il réussi dans sa vocation). Du fait de ces deux théologies divergentes, Max Weber avance que le capitalisme moderne est par conséquent issu de la morale protestante dans une logique de causalité. De plus les origines du...
tracking img