L'etranger albert camus

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2015 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’ETRANGER d’Albert CAMUS.

L’Etranger est un roman d’Albert CAMUS, paru en 1942. Il prend place dans la trilogie que Camus nommera « cycle de l’absurde » qui décrit les fondements de la philosophie camusienne : l’absurde. Cette trilogie comprend également l’essai philosophique intitulé le Mythe de Sisyphe ainsi que les deux pièces de théâtre Caligula et le Malentendu. Ce roman à été trèsconnu dans le monde puisqu’il a été traduit en quarante langues différentes et une adaptation cinématographique de Luchino Visconti en 1967.


























I) Biographie de l’auteur

* Albert CAMUS, né le 7 novembre 1913 à Mondovi en Algérie française et mort le 4 janvier 1960 à Villeblevin dans l’Yonne, est un écrivain,dramaturge, essayiste et philosophe français. Il fut aussi un journaliste militant engagé dans la Résistance et dans les combats moraux de l’après-guerre.

* L’œuvre de Camus comprend des pièces de théâtre, des romans, des nouvelles et des essais dans lesquels il développe un humanisme fondé sur la prise de conscience de l’absurdité de la condition humaine mais aussi sur la révolte commeréponse à l’absurde, révolte qui conduit à l’action et donne un sens au monde et à l’existence.


* Révolte dans les Asturies (théâtre, 1936) L'Exil et le Royaume (1957)
* L'Envers et l'Endroit (essai, 1937) Réflexions sur la peine capitale (essais, 1957)
* Noces (essai, 1939)Discours de Suède (essai, 1958)
* La Mort heureuse (roman, 1936-1939) Les Possédés (théâtre, 1959)
* L'Étranger (roman, 1942)
* Le Mythe de Sisyphe (essai, 1942)
* Caligula (théâtre, 1944
* La Peste (roman, 1947)
* L'Homme révolté (essai, 1951)
* Carnets (1935-1959)
* Les Esprits (théâtre, 1953)
* La Dévotion à laCroix (théâtre, 1953)
* L'Eté (essai, 1954)
* La Chute (roman, 1956)
* Requiem pour une nonne (théâtre, 1956)









II) Résumé de l’œuvre

* Le narrateur, Meursault, employé de bureau à Alger, apprend que sa mère est morte, dans un asile. Il va l’enterrer sans larmes, sans regrets, et sous un soleil de plomb qui ne fait qu’augmenter sonenvie d’en finir avec la cérémonie. De retour à Alger, il va se baigner et retrouve une ancienne collègue, qui se nomme Marie. Ils vont voir un film comique au cinéma, et elle devient sa maîtresse. Un soir, Meursault croise Salamano, un voisin, et est invité par Raymond, un autre voisin de palier. Ce dernier, ancien boxeur, lui raconte sa bagarre avec le frère de sa maîtresse, et lui demande d’écrireune lettre qui servira sa vengeance. Quelques jours plus tard, Raymond se bat avec sa maîtresse et la police intervient. Meursault accepte de l’accompagner au commissariat.

* Invité par Raymond à passer un dimanche au bord de la mer dans le cabanon d’un ami, Masson, Meursault s’y rend avec Marie. Après le repas, les hommes se promènent sur la plage et rencontrent deux Arabes,dont le frère de la maîtresse de Raymond. Ils se battent et Raymond est blessé. De retour au cabanon, Meursault le tempère et lui prend son révolver, pour lui éviter la tentation de tuer. Reparti seul sur la plage, il retrouve par hasard le frère, qui sort son couteau. Assommé par le poids du Soleil et de sa chaleur impossible à décrire, il se crispe sur le révolver et le coup part tout seul…MaisMeursault tira quatre fois dans ce corps sans vie.

* Meursault est emprisonné. L’instruction va durer onze mois. Il ne manifeste aucun regret lorsqu’il est interrogé par le juge, aucune peine lorsque son avocat l’interroge sur ses sentiments qui le liaient à sa mère. Le souvenir, le sommeil, la lecture d’un vieux morceau de journal lui permettent de s’habituer à sa condition....
tracking img