L'europe dans la guerre froide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1502 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 octobre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
L'Europe, un enjeu dans la rivalité Est / Ouest (1947-1991).

Le sujet s'inscrit en fait à l'intersection des deux premières parties du programme de terminale ES et L : l'une consacrée au monde depuis 1945, l'autre à l'Europe.
Les développements consacrés à la confrontation Est-ouest, à la construction européenne ou encore aux démocraties populaires de l'Est, voire aux enjeux européens depuis1989 sont à utiliser.
Pour les terminales S, la première partie du programme, sur la Guerre froide permet de mesurer l'enjeu du sujet.
Il convient tout d'abord d'expliciter les termes du sujet, de même que ses limites spatiales et chronologiques.
L'Europe est à comprendre dans un sens géographique même si la construction européenne ne devra pas être oubliée.
Les rivalités Est-ouest doiventêtre définies : il s'agit de la Guerre froide opposant les deux supergrands que sont devenus les Etats-Unis et l'URSS à l'issue du deuxième conflit mondial.
Cela est confirmé par les dates mentionnées :
• 1947 : c'est l'année décisive durant laquelle le monde devient bipolaire (au plan Marshall et à la doctrine Truman de "l'endiguement" répond la doctrine Jdanov qui crée le Kominform).
• 1991 :c'est la véritable fin de l'affrontement Est-Ouest avec le démantèlement de l'URSS.
La problématique suggérée est claire : en quoi le continent européen a-t-il été un enjeu essentiel de la rivalité américano-soviétique ?
Il faudra montrer, sur la période considérée, que l'Europe aura été un théâtre majeur de la Guerre froide, des crises qui la caractérisent (la première se déroulant à Berlin)...Mais aussi le lieu de certaines phases d'apaisement relatif, puis du dénouement des rivalités Est-Ouest.
En introduction, il peut être utile de remonter à la conférence de Yalta de 1945, qui fait de l'Europe l'enjeu principal entre les vainqueurs du conflit.
Mentionner aussi le discours de Fulton prononcé par Churchill en 1946, dénonçant le "rideau de fer" qui s'est abattu sur le vieuxcontinent, le séparant entre Est et Ouest, du fait de l'expansionnisme soviétique.
Le plan chronologique s'impose et il suivra en partie les grandes évolutions de la Guerre froide, que l'Europe subit souvent même si elle va aussi être actrice de son propre destin.
La construction européenne à l'Ouest et les bouleversements à l'Est encore davantage ne doivent pas être négligés.
II - LES CONNAISSANCESESSENTIELLES
A - LA GUERRE FROIDE SE MET EN PLACE EN EUROPE (1947-1955)
L'Europe est le théâtre des débuts de la rivalité Est-ouest, qui la scinde en deux.
1) Deux blocs face à face
Le tournant de l'année 1947 : les Etats-Unis proposent à l'ensemble des pays européens une aide financière pour leur reconstruction : c'est le plan Marshall.
Le président Truman formule aussi sa doctrine du"containment" afin d'endiguer l'expansion communiste, qui a produit ses fruits en Europe de l'Est, désormais sous contrôle soviétique.
L'URSS refuse cette aide, et contraint l'Europe de l'Est à faire de même.
Elle formule la doctrine Jdanov et, comme son rival américain, se pose en défenseur de la liberté et de la démocratie. La Guerre froide et l'affrontement idéologique commencent.
L'Europe estdivisée en deux car sa partie Ouest accepte le plan Marshall.
2) L'Allemagne au cœur de la Guerre froide
Ce pays a une position particulière :
• Il est au cœur de l'Europe, entre Est et Ouest.
• Il est divisé, comme sa capitale Berlin, en zones d'occupation contrôlées par les vainqueurs de la guerre.
L'Allemagne a donc une grande importance stratégique pour les deux camps : d'où le blocus deBerlin décidé par Staline en 1948, contré pendant près d'un an par un pont aérien anglo-américain. Résultat : la division de l'Allemagne en deux Etats (RFA et RDA) en 1949, et la division de Berlin.
L'Allemagne devient le symbole de l'Europe plongée au cœur de l'opposition Est-Ouest. Cette première crise américano-soviétique met en place le fonctionnement très particulier de la Guerre froide, qui...
tracking img