L'europe de l'ouest de 1945 a nos jours

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1129 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L'EUROPE DE L'OUEST DE 1945 A NOS JOURS

1: LES FONDEMENTS DE LA CONSTRUCTION EUROPEENNE:
                                    1.1 : Il faut sauvegarder la paix:

• L'Europe doit surgir des crises de 1945. Elle s'est débarrassée du nazisme et le couple franco-allemand doit être le pilier de la paix en Europe.
• L'Europe connaît une impulsion grâce à Churchill qui en mai 1948réunit à La Haye 800 délégués européistes de 19 pays. L'opposition est déjà nette entre ceux qui veulent créer des " Etats-Unis d'Europe" sur le modèle américain et ceux qui comme en France veulent une Europe sur le modèle de l'Etat Providence.
• La construction européenne est un rempart contre " le péril rouge". C'est pour cela que les américains encouragent à cette construction et proposentleurs aides en exigeant une coopération économique.

1.2: L'Europe, défenseur de la démocratie:

L'Europe est le berceau de la démocratie car c'est le résultat d'une longue histoire où le parlement s'est fait le défenseur des libertés individuelles et le garant du contrat entre le peuple souverain et le pouvoir qui le représente. Les fascismes avaient menacé cettedémocratie entre les deux guerres.
• Après 1945, la démocratie regagne du terrain. Les derniers régimes autoritaires (Grèce, Espagne, Portugal) disparaissent dans les années 70.
• L'Europe d'après guerre serait même une Europe sociale car pour corriger les inégalités sociales et favoriser la croissance et l'emploi, la plupart des pays européens renforcent leur système de protectionsociale.

1.3: L'Europe se cherche un cadre:

• En 1950: promulgation de la convention des droits de l'homme.
• 1957: le traité de Rome qui crée la CEE, un marché commun avec la suppression des barrières douanières et l’Euratom, un commissariat européen à l'énergie atomique.
• Il est net que la France et l'Allemagne sont la clé de voûte de cetteconstruction européenne.

2: DE L'EUROPE DES 6 A L'EUROPE DES 12:
                                        2.1: Les institutions et les politiques communes de l'Europe

• A la tête la Commission Européenne qui siège en Belgique , propose et exécute. Le conseil des ministres partage le pouvoir exécutif. Si on se trouve en situation de votes bloqués, on peut se contenter de la majoritéqualifiée, soit les 2/3 des voix.
• Le sommet européen existe depuis 1974 et réunit les chefs d'état présents.
• n 1991, la crise monétaire provoque la dévaluation des monnaies. On va les protéger à l'intérieur du serpent monétaire européen. Puis ce sera l'ECU comme monnaie d'échanges.

   

  2.2: Un élargissement progressif:

•Le premier élargissement de 6 à 9 pays pose le problème du Royaume-Uni qui reste en marge de l'union car elle a son propre groupe, le Commonwealth. En 1959 elle a créé l'AELE mais en 1961 elle change de position devant la réussite du marché commun. Le général De Gaulle s'y oppose mais quand Pompidou arrive au pouvoir, le changement s'opère. En 1976, le Danemark, la Norvège et le Royaume-Unis'ajoutent.
• Le deuxième élargissement se fait au sud avec la Grèce en 1981, L'Espagne et le Portugal en 1986. L'Europe devient le symbole d'une Europe démocratique politiquement.
• Ces élargissements permettent une réussite économique indéniable puisque la CEE devient un pôle de la Triade, représente 15% du commerce mondial et 30% de la production industrielle.

Il reste deslimites:
• Les politiques nationales s'opposent: la privatisation au Royaume-Uni contre la nationalisation en France.
• Les pays européens s'opposent sur la politique de développement du nucléaire ainsi que sur leur politique de défense.
• Dès que la France et l'Allemagne sont en concurrence, ils établissent des rapports de force

3: LES ENJEUX EUROPEENS DEPUIS 1989:...
tracking img