L'europe et le monde colonial en 1914

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1216 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’EUROPE ET LE MONDE COLONIAL DE 1914

En 1914, le Monde est dominé encore et toujours, depuis le XIX ème siècle, par l’Europe et en particulier par les deux grandes puissances coloniales de l’époque : la France et le Royaume-Uni, qui agrandissent leurs empires coloniaux. Avec l’industrialisation, l’Europe rentre dans une nouvelle phase d’expansion à la fois économique, sociale et culturellesur le reste du monde.
L’Europe domine le monde de bien des manières en 1914. Cette domination est-elle acceptée par tous ?
Pour mieux comprendre cet impérialisme, l’étude portera sur les raisons de la domination européenne, les formes qu’elle revêt, et enfin sur les contestations qu’elle engendre.

La domination européenne se justifie par des raisons démographiques, mais aussi pour desraisons économiques liées à l’avance technique de l’Europe sur le monde et également par l’avancée sur les plans techniques et scientifiques.
A la fin du XIX ème siècle, le poids de la population européenne sur la population mondiale est impressionnante, en effet, un habitant sur 3 est européen, ce qui correspond à 25% de la population mondiale en 1914(1/4 de la population est européen). Cettecroissance démographique explique l’émigration des Européens vers les colonies de peuplement et « les pays neufs » tels que les Etats-Unis et l’Océanie. Un million d’Européens quittent l’Europe par an. On en arrivera à 40 millions d’européens établis à l’étranger.
Les raisons économiques, liées à l’avance technique de l’Europe sur le monde, se justifient par une prédominance commerciale de l’Europe.Cette dernière comporte tous les plus grands pays industriels : le Royaume-Uni, l’Allemagne et la France. Elle détient également tous les capitaux et les investies partout dans le monde, pour preuve de cela, toutes les bourses de valeur et les places financières, telle que « La City » (1ère de Londres), se trouvent en Europe.
La domination de l’Europe est due à l’avancée technique etscientifique avec les grandes inventions liées aux transports telles que les chemins de fer, les navires avec une coque en acier et les machines à la vapeur.

Les formes de la domination européenne correspondant alors à l’impérialisme se traduisent par une constitution de vastes empires coloniaux, une domination économique et également d’une influence culturelle.
Vers 1850, les principaux empirescoloniaux sont le Royaume-Uni, qui est le seul important, et la France, qui reste modeste. La nouvelle vague de colonisation qui a eu lieu dans le milieu du XIX ème siècle amène ces deux empires coloniaux à la tête de la domination européenne, ces derniers entreprennent une grande colonisation sur les continents africain et asiatique, à travers Livingstone et Stanley, deux explorateurs anglais. A lafin du XIX ème, les grandes puissances coloniales européennes s’étaient réunis au Congrès de Berlin (1884-1885) pour régler les rivalités et définir les règles des conquêtes coloniales : Pour qu’une colonie appartienne à un pays européen, l’occupation du territoire est nécessaire. Les empires coloniaux arrivent à leur apogée territorial en 1914, l’Afrique est entièrement colonisée. La France apour principale colonie, l’Indochine, le Royaume-Uni et l’Inde.

Une autre forme de domination est détectée : la domination économique. L’Europe effectue une sorte de « course » aux débouchés pour le commerce et les capitaux. L’Europe détient tous les capitaux et les placent partout dans le monde. La Grande-Bretagne est le premier investisseur du monde. On définit également l’impérialismeéconomique d’après l’exploitation économique des colonies : les compagnies et les plantation (café, cacao…), et par conséquent le commerce colonial, mais aussi d’après l’importation de matières premières, l’exportation de produits finis.
L’Europe développe une influence culturelle, en donnant aux puissances coloniales une mission civilisatrice. Le poète britannique Rudyard Kipling rappelle dans « Le...
tracking img