L'europe sociale un enjeu d'avenir pour l'union

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 121 (30146 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Master Européen en analyse et innovation en pratiques sociales et éducatives

[pic]

Introduction

L’Europe sociale est le parent pauvre de l’action européenne. Il y a deux raisons essentielles à cet état de fait.

- L’histoire de la construction européenne dont les racines sont profondément liées à un accord économique entre grandes puissances, centré sur une volonté de paix durable.Paix est le terme le plus fréquent du fameux discours de Schumann fondant la CECA et estimé comme l’acte fondateur du projet européen. Ce besoin de paix est un besoin lié au développement économique où la concurrence acharnée sur le front sidérurgique était estimée comme une des causes de la seconde guerre mondiale. L’Europe est née d’une poignée d’industriels sous le leadership de Jean Monnetqu’il nommait « les conjurés ». La visée initiale est clairement économique, elle n’est ni sociale ni politique. Monnet estimait que seule une paix durable et organisée au niveau supranational avec transfert de souveraineté était à même de créer les conditions d’une croissance économique durable. La croissance étant comme nous le verrons une nécessité pour la survie du système capitaliste, celle-ciétant estimée par ces industriels comme une condition de vie sociale et politique de qualité. Il faut bien comprendre que pour les fondateurs de l’Europe, les valeurs européennes de solidarité, de droit, d’égalité, de liberté, etc, ne peuvent devenir une réalité concrète qu’à condition que l’économie soit au rendez-vous, c'est-à-dire en croissance. Il n’y a donc pour eux aucune contradiction entrepolitique de marché libre, progrès social et valeur universelle. C’est une politique au sens plein du terme et à l’époque rien ne permettait de penser que le marché ne serait pas au rendez-vous du progrès social et pourrait même être facteur d’inégalité. Ce constat là sera fait plus tard et fera dire à Delors, « si c’était à recommencer je le ferais par la culture »

- La politique sociale est lecœur de l’action politique des nations d’Europe. Elle a généré des appareillages légaux et organisationnels particulièrement complexes et diversifiés d’une nation à l’autre. La fiscalité, le social, l’éducation sont et restent des prérogatives nationales. L’Europe n’aurait pas pu s’initier sur ces domaines et on constate encore aujourd’hui que l’Europe éprouve de réelles difficultés pour créer uncadre d’actions européen en ces matières.

Pourtant, la question sociale est au cœur de la citoyenneté. Etre citoyen dans la cité exige un appareillage social, une organisation qui soit autre qu’une simple économie. L’enjeu citoyen est réel pour l’Europe. Cette question de la citoyenneté européenne est au cœur de nombreux débats actuels. Car, l’Homo occidentalis n’est pas seulement économicus.Des dimensions sociales et politiques sont fondatrices de citoyenneté et ces deux dimensions sont faibles actuellement en Europe. La crise financière actuelle ainsi que les problèmes budgétaires Grecs montrent de manière véhémente l’absence de « Politique » en Europe. Signe évident et nous le verrons, que nous ne sommes qu’au début de la construction européenne. Le débat sur la constitution, lesnon français et hollandais, le non irlandais sur le traité de Lisbonne, etc. Illustrent l’enjeu citoyen en cours. L’Europe économique a aboutit à la monnaie unique. Mais n’a pas encore aboutit à la construction d’une citoyenneté européenne. Ce constat fait dire à certains que sans approfondissement de l’Europe, l’Euro ne tiendra pas longtemps. Un expert prédit même sa mort dans les deux ans(Jacques Sapir) si rien n’est changé dans le projet européen.
Notre master en « analyse et innovation en pratique sociale et éducative » trouve tout son sens dans une perspective de construction d’une Europe sociale et politique dans la mesure où, ce sont ces champs du vivre ensemble qui aujourd’hui demandent aux niveaux européen à se développer. Il nous faut bien « capter » le niveau européen...
tracking img