L'europe sous la domination nazie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (627 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La stratégie de la « guerre éclair » a permis à l'Allemagne de remporter des victoires rapides en Europe. Quel est le sort des pays vaincus ? Comment organiser le pillage de leurs économies ? Quelsort réserver aux populations ? La domination nazie s'est souvent transformée en cauchemar pour les Européens.
L'organisation de l'Europe

La mainmise sur l'Europe En 1942, l'Allemagne est à sonapogée et domine l'Europe, de la Bretagne au Caucase, de la Norvège a la Méditerranée
Seuls quelques pays échappent à ce pouvoir : l'Angleterre et quelques pays neutres comme, par exemple, la Suisse oul'Espagne. D'autres, la Roumanie, la Hongrie, la Bulgarie ou encore l'Italie se sont alliés à l'Allemagne. Dans les faits, ces pays lui sont soumis.Le Grand Reich • Les territoires dominés par l'Allemagne ne le sont pas tous de la même façon. Certains lui sontannexés et constituent le Grand Reich : c'est le cas de l'Autriche, de la Bohême Moravie, d'une partie de la Pologne, de l'Alsace et de la Lorraine, du Luxembourg et de la Slovénie. Les Allemands justifientces annexions par le fait que leurs populations sont germanophones.L’exploitation de l’Europe Contribuer à l'effort de guerre allemand • Les vaincus doivent verser de lourdes sommes (400 millions de francs par jour pour la France) pour financer l'occupation de leur proprepays : en fait, le paiement de cette indemnité, comme la réquisition des matières premières et des produits industriels, sert à renforcer l'économie allemande. La France livre ainsi 20 % de saproduction agricole. Les habitations des Juifs ainsi que tous leurs biens sont confisqués. Les populations manquent de nourriture. Quand elles le peuvent, elles s'approvisionnent au marché noir....
tracking img