L'europe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1094 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Michel Foucher (dir) L’Europe – entre géopolitiques et géographies – CNED – SEDES, 2009.
C’est à un tour d’Europe que nous invite Michel Foucher dans cet ouvrage. Il a pour cela réuni autour de lui six géographes spécialistes d’espaces régionaux européens pour envisager les effets territoriaux, géopolitiques et géoéconomiques de la construction européenne et les aspects spatiaux de laproblématique de l’extension continue de son territoire. Car c’est bien ces problématiques qui agitent aujourd’hui l’espace européen. On est donc bien loin de celles qui occupaient Lucien Febvre dans son cours donné au Collège de France aux lendemains de la seconde guerre mondiale, attaché qu’il était à faire la genèse de la civilisation européenne et par là même à délimiter la forme et le fond de l’objetEurope.
Michel Foucher fait le choix de faire une présentation géopolitique de l’Europe en partant d’une analyse des institutions, pas seulement celles de l’UE mais aussi du Conseil de l’Europe (1949), de l’Alliance atlantique (1949), de l’OSCE (Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe, 1975). Il montre que sans les Etats Nations, rien ne serait possible, y compris dans lecontexte de la guerre froide qui divisait le continent européen. Toutefois, Michel Foucher rappelle, larges citations d’ouvrages à l’appui (Robert Franck, notamment), qu’il ne faut pas confondre européanité (sentiment d’appartenance culturelle) et européisme (sentiment d’urgence à construire l’Europe). Il insiste aussi sur le rôle joué par les frontaliers dans la construction européenne (Schuman, DeGasperi, Adenauer). Il procède ensuite à une analyse par échelles de l’Europe. La réflexion qu’il mène sur la place de l’Europe centrale dans la géographie européenne retiendra l’attention : il ne faut pas voir les pays de l’Est comme un tout. La fin de la mixité ethnique, l’extermination des populations juiveset les volontés d’affirmation nationale singularisent plus les Etats de l’Est qu’elles neles unit, même si un retard de développement plus ou moins fort (y compris à l’échelle nationale entre la capitale et le reste du pays) est souvent présenté comme un trait commun en comparaison aux autres pays de l’UE. Il insiste aussi sur le fait que la question des limites de l’UE est cruciale. La centralisation autour de la question de l’entrée ou non de la Turquie fausse le jeu. La questiongéopolitique est beaucoup plus vaste. Elle concerne aussi l’Ukraine, la Moldavie, la Géorgie. Elle interroge sur les finalités de l’UE : union politique intégrée ou large communauté d’Etats Nations ?
Le reste de l’ouvrage est essentiellement occupé par une analyse régionale de l’UE. Le lecteur appréciera le découpage peu usité par les autres manuels consacrés à la question. Ce choix éditorialconstitue la plus value de cet ouvrage. Il permet de mettre en relief les caractéristiques de chaque espace. L’ensemble est très actualisé (septembre 2009) et propose une synthèse sur chaque région. Le lecteur opère donc un tour d’Europe, comme promis dans l’introduction, en commençant par l’Europe nordico-baltique. Cette analyse met l’accent sur la coopération régionale de cet espace (plus de 300organisations régionales) même si l’entrée en 2004 dans l’UE de nouveaux Etats a eu tendance à recentrer cette coopération autour de Bruxelles. Ensuite, c’est aux confins de l’Europe que conduit la lecture. Connu pour avoir été le théâtre de nombreux évènements géopolitiques (Révolutions de couleurs, guerre en Géorgie), cet espace est aussi présenté par le biais de son économie. Cette partie permetde faire le point sur ces économies en croissance mais sans développement, où _« la logique du clan y a succédé à la logique du Plan »._ La contribution de Georges Prévélakis retient l’attention (_Balkans ou Europe du Sud Est ? une énigme pour la géographie_). L’auteur opte pour une approche historique qui lui permet de s’interroger sur l’unité de cet espace. Il reprend à son compte l’analyse...
tracking img