L'europe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1802 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’Europe porte le nom d’un mythe grec (déesse Europa). Le continent européen s’étend jusqu’aux monts Oural (limite orientale) et représente 12% de la population mondiale sur 7% de terres émergées (environ 10 millions de km² et 735 millions d’habitants). Il y a une très grande diversité dans tous les domaines ce qui cause des problèmes pour délimiter nettement l’Europe.Quelles sont les caractéristiques de l’Europe ? Quels sont les critères que nous pouvons utiliser pour comprendre ce qu’est l’Europe ?
I- Les éléments d’unité
A) Un héritage historique commun
1) Les héritages culturels : de la culture gréco-latine aux Lumières
●Beaucoup de notions politiques sont héritées de la Grèce (comme ladémocratie, la monarchie, l’aristocratie, la ploutocratie, la théocratie). Elles ont été construites lors du 5ème siècle avant J-C (Athènes). Les philosophes Platon et Aristote sont 2 phares de la pensée européenne.
●Le droit oral et écrit (=droits latin) sont hérités de l’Empire Romain ex : influence droits oral en Grande Bretagne et influence droits latin en France.
●Le Judéo-christianismeréunit les valeurs du judaïsme et du christianisme. L’influence de la chrétienté est plus importante en Europe puisqu’elle est bâtie sur ces valeurs, notamment sur la vie sociale,… sur un territoire) ex : l’amour du prochain, l’anti égoïsme viennent de la culture chrétienne (héritage mode de pensée chrétien).
●Héritage des valeurs des Lumières (18ème siècle) : c’est l’accomplissement des penséesphilosophiques qui aboutit à valoriser la raison individuelle et développer l’esprit critique. Va à l’encontre de la monarchie absolue (les philosophes pensent que le roi ne peut pas faire ce qu’il veut) et l’Eglise catholique (les philosophes critiquent le fanatisme religieux). L’héritage des Lumières concernent tout le territoire européen (du Portugal à la Russie).
2) Des caractéristiquespolitiques communes
●Il y a 2 aspects :
 un fonctionnement interne : la naissance de l’Etat moderne qui se distingue des tribus ou de l’Etat d’ancien régime : c’est une forme politique neutre, non personnalisée (ex : Au Moyen Age, le roi possède son royaume ≠ le chef de l’Etat n’est pas propriétaire du pays) = c’est une forme administrative.
un fonctionnement externe : un pays est considéré européenavec les échanges et les conflits entre pays ex : Russie qui a tissé des liens économiques avec les autres pays / la Turquie (Empire Ottoman) était européenne mais à la fin du 19ème siècle, l’Europe de l’Ouest est refoulée vers l’Asie.
B) Les caractéristiques de la modernité
(= ensemble des caractéristiques qui se distinguent des caractéristiques traditionnelles)
1) Desmentalités politiques et sociales
●Importance de l’individualisme
● Les pays européens sont particulièrement attachés aux droits de l’individu, et par conséquent aux Droits de l’Homme.
●Importance de la raison et de l’esprit critique (héritage des Lumières)
●Les mœurs dans les pays européens : on doit restreindre le moins possible les libertés de mœurs de chacun ex : enfant hors mariage, mariagesans accord des parents, divorce, tolérance plus grande, homosexualité, libertés sexuelles (contraception).
2) Une démographie essoufflée
●Actuellement il y a une stagnation du taux d’accroissement naturel en Europe qui correspond à la fin d’une transition démographique. Il y a une dénatalité car il y a des mentalités différentes : il y a un vieillissement de la population (pays européens) =papy boom. Ex : -15ans=18% de la popu =personnes âgées= 18% de la population
ex : En France : taux de fécondité = 2.3 enfants/femme
2.1= seuil de renouvellement des générations

II- Une réelle diversité
A) Des Etats, des Europe
1) Le morcellement étatique
●Le morcellement croissant des territoires politiques depuis 20 ans est la cause de la multiplication des états en Europe
 Un...
tracking img