L'eurpe au lendemain de la seconde guerre mondial

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1210 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’EUROPE AU LENDEMAIN DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE

Introduction:
Les circonstances de la fin de la guerre
La division de l’Europe en 1947 n’est elle pas la conséquence de son affaiblissement à l’issue du conflit?

I. Une Europe ruinée et affaiblie
A. Des pertes humaines et matérielles colossales: l’Europe détruite par la guerre.
1. Des pertes humaines considérables. Elle déplore àelle seule 36 millions de morts.
Raisons: _ Europe est le théâtre des combats les plus violents.
_ Les bombardements incessant ( ex: Londres bombardé en 1940 par les allemands, Dresde en ruines en 1945 bombardement alliés)
_ Les persécutions nazies ( camps de concentrations, d’extermination…), shoah: 6millions de morts
_ déficit des naissances (traumatisme, manque d’hommes)
_poids important des pertes civiles
_ sous alimentation, retour de maladie comme la tuberculose
_ 1945: déplacements de populations ( 10 millions d’allemands, expulsés fuyant l’armée rouge, millions de travailleurs forcés et les prisonniers de guerre peuvent quitter l’Allemagne pour rentrer chez eux.)

2. Les destructions matérielles et les difficultés financières: au total, 50% de laprod.industrielle a diminuée en Europe.
Raisons: _ bombardements (70% des immeubles de la Ruhr ont été rasé, Pologne a perdu 80% de ses moyens de transports et les ¾ de son potentiel industriel)
= destructions des villes et des moyens de transports
_ guerre de mouvement, sabotage et pratique de la terre brulée (à l’est) par les allemands
Épuisement des appareils productifs
_ le coutde la guerre: financement du conflit + sommes reversées aux allemands (frais d’occupation) RU: pays le plus endetté dans le monde
= le retour à la vie quotidienne est difficile : rareté des produits, inflations, disettes.
La France a maintenu le système des tickets des rationnements après la 1945.
= les monnaies européennes ont perdu de leur valeur d’avant.3. Des pertes inégales: l’Europe est le pays le plus touché. L’Europe orientale a subi davantage de dommage que l’E. occidental : le cas de la Pologne, de l’URSS et de la Yougoslavie notamment.

B. Un affaiblissement politique

1. L’Europe poursuit le déclin engagé après la 1ère guerre mondiale. L’Europe fragile avant la guerre (cf crise de 1929) doit faire face à la reconstruction (routes,villes, reconversion des usines…) ce qui impose une aide financière extérieure = l’Europe n’apparait plus comme le continent dominant dans les relations internationales.

2. L’Europe perd sa suprématie politique au profit de 2 nouvelles puissances superpuissances : confirmation de la puissance américaine et avènement de la superpuissance soviétique : toutes deux vainqueurs de la guerre.
Les USAet l’URSS ont eu un rôle très important dans la reconstruction de l’E. (plan marshal)

3. L’Europe doit faire face aux débuts de la décolonisation.
Elle est en phase de perdre ses colonies.
Raisons: _ La guerre à favorisé l’émancipation des peuples coloniaux
_ affaiblissement des métropoles européennes
_ radicalisation des mouvements nationalistes
_ pensions de guerre plus faiblepour les colonisés.
_ avènement de 2 superpuissances anticolonialiste par idéologie(URSS)ou histoire (USA)
Les premiers craquements coloniaux se font ressentir au proche orient avec fin des mandats, indépendance de l’inde en 1947, début de la guerre d’Indochine (1946-1954), premières crises en A. du nord.

II. L’Europe profondément transformée
A. Un choc moral mais des espoirs de renouveau1.choc moral profond du :
_ au caractère de destruction systématique qu’a pris le conflit: bombardements, terre brulée
_ recours à la terreur : massacres de militaires et de civils, pillages, viols, torture pratiquée par la gestapo
_ découverte du génocide juifs : camps de concentrations, d’exterminations mis en place par les nazis pour éliminer les « races inférieures » = 5 à 6...
tracking img