L'euthanasie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (753 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
introduction
Qui ne souhaiterait pas une bonne mort ,ou autrement dit une euthanasie selon le sens
étymologique du terme. Mais ce mot qui avait à ses origines une coloration positive a
Prisaujourd'hui la signification dominante de mettre fin délibérément à la vie d’un
Patient pour écouter ses souffrances. Cette euthanasie ne réalise pas l’unanimité,
néanmoins elle est envisagée comme unacte de compassion par une majorité de la
Population. Ainsi comme le souligne le psychologue Higgins l’euthanasie tend aujourd'hui
à être présenté comme la solution conforme aux progrès de lapsychologie ;la morale et
de la science. Elle se veut parfois un véritable humanisme s’opposant à la cruauté de
ceux qui s’y refusent. Si les médecins ont considéré pendant prés de deux millénaires
quele serment d’Hippocrate interdisait de façon absolue de donner la mort à un
malade cette unanimité est entrain de s’effondrer car l’euthanasie est de moins en
moins perçue comme une violation desdroits de l’homme.
Définition
Le terme euthanasie vient du grec eu qui signifie bonne et thanatos qui signifie mort ; ce serait donc littéralement, mort douce et sans souffrance. Les juristesdéfinissent l’euthanasie comme étant le « fait pour un tiers compatissant de procurer la mort à une personne atteinte d’une maladie très douloureuse et incurable ». De façon plus prosaïque, l’euthanasie estle geste ou l’omission du geste qui provoque délibérément la mort du malade qui souffre de façon insupportable ou vit une dégradation insoutenable. Cette définition permet de distinguer deux typesd’euthanasie : la forme active et la forme passive. L’euthanasie passive consiste à arrêter les traitements d’un malade afin d’abréger ses souffrances . L’euthanasie est dite active en revanche lorsque lemédecin administre à un mourant une substance létale.
L'euthanasie selon Kant
Selon les fondements de la métaphysique des mœurs, il n’y a qu’un impératif catégorique et il pourrait être...
tracking img