L'evolutionnisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1515 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Evolutionnisme II. L'évolutionnisme hier et demain. Parler de l'évolutionnisme en anthropologie sociale aujourd'hui, c'est parler d'un néant (Testart, 1992). On sait en effet comment la discipline a radicalement éliminé de son champ intellectuel toute préccupation de nature évolutionniste à une période que l'on peut situer en gros aux alentours de la première guerre. Récusé d'abord pour son côtéspéculatif, déjà suspect de collusion avec le communisme, avant de le devenir pour collusion avec le colonialisme, l'évolutionnisme est finalement condamné pour amoralité raciste et le mot n'est plus maintenant prononcé que pour stigmatiser ceux qui se rendraient coupables d'indulgence à son égard. En bref, on a dit beaucoup contre l'évolutionnisme, beaucoup de bêtises. La seule tâche intéressantescientifiquement parlant qui puisse être entreprise à l'heure actuelle est de passer en revue le seul évolutionnisme qui existe, celui d'antan, pour en tirer les leçons dans l'espoir de construire demain une pensée évolutionniste qui se tienne. On ignore en général qu'il y a eu au XVIIIe siècle, plus particulièrement dans sa seconde moitié, une réflexion anthropologique comparative importante etque cette réflexion était clairement évolutionniste. Il en résulte que l'évolutionnisme en anthropologie sociale ne naît pas dans les années soixante du XIXe siècle et ne se situe pas dans le sillage de Darwin dont L'origine des espèces paraît en 1859. L'évolutionnisme social, c'est-à-dire une réflexion sur l'évolution des formes sociales, ne doit rien à l'évolutionnisme dans les sciencesnaturelles. Le sentiment que la société a évolué constitue le cadre majeur de l'éclosion des sciences sociales au XVIIIe siècle. Par là, il faut entendre non seulement les tentatives intellectuelles de reconstruction de l'évolution et la réflexion sur le sens de cette évolution, mais encore la prise en compte de cette donnée pour apprécier d'autres aspects de la société, que ce soit l'économie politique,la critique biblique, la reconstitution des grande familles de langues, toutes disciplines qui naissent au XVIIIe siècle. Tous les penseurs du XIX et XVIIIe siècles sont évolutionnistes, tout aussi évidemment que les philosophes médiévaux sont chrétiens en Occident. Il est donc absurde de prétendre caractériser les anthropologues du siècle dernier en disant seulement qu'ils sont évolutionnistes,tout aussi absurde qu'il serait de caractériser Abélard ou Saint Thomas d'Aquin comme philosoples chrétiens. Ce laisser-aller de la pensée ne permet pas de s'apercevoir qu'il existe des différences très profondes entre eux. Il faut distinguer au moins deux types d'évolutionnisme. 1. Le premier, celui des Lumières et qui se prolonge chez Tylor ou Frazer, par exemple. C'est le plus pauvre :l'évolution n'est rien d'autre que l'accumulation progressive des inventions et des découvertes humaines, partant les sociétés primitives ne sont caractérisées que par des manques et des ignorances. 2. Le second, qui est représenté par Morgan, et qui définit d'abord les sociétés primitives par l'existence d'une organisation propre, spécifique et, bien sûr, différente de la société moderne. Les sociétésprimitives, par ailleurs, sont aussi complexes que les autres : il faut en elles distinguer plusieurs plans d'organisation (parenté, famille, politique, etc.) et ces plans correspondent entre eux ou non. S'il ne correspondent pas c'est que l'un, de par sa nature, se transforme plus facilement que l'autre. L'évolution est ainsi concçue comme une suite de décalages entre plans différents d'organisationsociale, on pourrait presque dire : comme une suite de ruptures structurelles. On reconnaît sans peine un mode de pensée analogue à celui de Marx. C'est aussi celui de Fustel de Coulanges dans sa Cité antique. C'est un modèle possible pour tenter de penser le mécanisme (qui doit être forcément social) de l'évolution sociale. Son intérêt vient précisément de ce qu'il s'appuie sur une analyse de...
tracking img