L'exclusion ecjs

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 40 (9999 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 avril 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
EXCLUSION
I) L'exclusion, un phénomène concret en France
Document1 : Etat des lieux
« Trois millions cinq cent mille de personnes en France (6 % de la population) vivent sous le seuil de pauvreté, selon le mode de calcul français, soit un revenu minimum de 602 euros par unité de consommation. Ce chiffre double si l’on prend en compte le seuil de pauvreté européen, défini comme 60 % durevenu médian (et non 50 %). 68 millions de pauvres vivent dans l’Union européenne, ce qui représente 15 % de la population des vingt-cinq pays membres. Alors qu’elle avait fortement diminué au cours des dernières décennies, la pauvreté remonte depuis 2002.
• La France compte 1 million d’érémistes et 4,7 millions de bénéficiaires de la CMU.
• On dénombre entre 80 000 et 100 000 SDF.
•10 % des jeunes de 18 ans ne savent ni lire ni écrire.
• Sur les 2,5 millions de chômeurs officiels, un sur deux n’est pas indemnisé.
• Six millions de personnes sont frappées de surendettement.
• Un million de personnes sont en attente d’un logement social et 3 millions d’entre elles sont mal logées. »

« Etat des lieux, l'exclusion en chiffres »,L'Humanité, 27 mai 2005Document 2 : Répartition des prestations sociales (2007)

Document 2.1 : Croissance des prestations sociales

Document 3 : Sondages sur l'exclusion
L'image de l'exclusion et des exclus a beaucoup évolué. Et de plus en plus de Français se sentent potentiellement concernés, révèle un sondage BVA pour l'Association Emmaüs-La Vie-L'Humanité : 48% des sondés estiment qu'ils pourraient eux-mêmes devenirun jour SDF. Une inquiétude qui touche 62% des 35-49 ans ; la proportion grimpe jusqu'à 74% chez les ouvriers. A l'opposé, seuls 35% des sondés jugent peu probable de se retrouver sans logement, et à peine 17% s'en disent totalement protégés. Une crainte très partagée, doublée d'une vision pessimiste des perspectives de ceux qui se retrouvent à la rue : seulement 17% des Français envisagent uneamélioration à venir de la situation des sans-abri, contre 40% qui estiment que leur situation va se dégrader.

Autre constat de cette enquête : 85% des Français ont le sentiment que le nombre de SDF a augmenté ces dernières années. Interrogés sur les causes ayant conduit des personnes à se retrouver sans-abri, ils jugent que cette situation ne résulte pas d'un choix délibéré : seulement 6% desFrançais estiment que les SDF "ont choisi ce mode de vie". Et pour 70% des Français, ce sont des "situations économiques difficiles" qui conduisent à l'exclusion plus que "des histoires personnelles difficiles" (23%). Parmi les raisons qui font le plus craindre de devenir SDF arrivent en tête le surendettement (31%), un licenciement (21%), la maladie (20%), une séparation (10%)

Source :http://tf1.lci.fr/infos/france/societe, le 06/12/2006
Document 4 : La crise du logement
Des millions de Français ne trouvent pas à se loger. Une crise sans précédent qui frappe non seulement les plus démunis, mais aussi les classes moyennes. Fonctionnaires, cadres, techniciens, etc., ils sont trop riches pour les logements sociaux, trop pauvres pour le privé... Un véritable casse-tête auquel legouvernement tente d'apporter une réponse

Laure a du mal à s'y résoudre. Elle qui habite le Marais (Paris IVe) depuis son enfance est obligée de quitter ce quartier aussi pittoresque qu'inaccessible. Locataire d'un 3-pièces exigu dont le loyer n'a cessé de monter pour atteindre 1 050 €, cette vendeuse de 45 ans, divorcée et mère de 3 enfants, n'a pu résister à la pression. Et malgré ses 1 500 €mensuels, sans compter ses allocations et sa pension alimentaire, elle ne trouve plus à se loger. Tout comme Pierre, jeune cadre en informatique à Grenoble, contraint de vivre chez ses parents à l'Alpe-d'Huez, ou Mélanie et son mari qui gagnent 3 500 € à eux deux, mais qui ne peuvent plus ni acheter ni louer en proche banlieue parisienne un appartement suffisamment grand pour eux et leurs deux...
tracking img