L'existentialisme est un humanisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (323 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'existentialisme est un humanismeDOCTRINE DE JEAN-PAUL SARTRE:
L'existentialisme est un humanisme
Dieu est mort, n'entendons pas par là qu'il n'existe pas, ni mêmequ'il n'existe plus ... il nous parlait et il se tait ... Jean-Paul Sartre
L'existentialisme est une philosophie humaniste car l'homme n'est soumis à aucun principesupérieur et qu'il décide lui-même du sens de sa vie. L'homme n'est prisonnier d'aucun déterminisme, d'aucune fatalité. «L'homme n'est rien d'autre que ce qu'il se fait.Tel est le premier principe de l'existentialisme».
L'existentialisme conduit à une morale de l'engagement. S'il n'y a pas de «morale générale», cela ne veut pas direque tout est permis. La vie à suivre dépend de la situation concrète dans laquelle on se trouve. L'homme doit lutter contre tout ce qui tend à nier sa liberté et celle desautres.
«L'homme tel que le conçoit l'existentialiste, s'il n'est pas définissable, c'est qu'il n'est d'abord rien. Il ne sera qu'ensuite, et il sera tel qu'il serafait. Ainsi, il n'y a pas de nature humaine, puisqu'il n'y a pas de Dieu pour la concevoir. L'homme est seulement, non seulement tel qu'il se conçoit, mais tel qu'il seveut».

CONCEPTION :
1) L’humain : défini par son existence « L’existence précède l’essence»cela singifie que l’homme existe d’abord, se rencontre, surgit dans lemonde, et il se définit après. Cette formule célèbre de Sartre exprime sa conviction fondamentale : l’être humain est libre. Il est ce qu’il fait(le comportement del’être humain reflète son identité) et c’est par le fait qu’il a vécu qui construit son identité. L’être humain est son véritable essence par son propre choix d’orientation.
tracking img