L'expression du mal dans candide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 41 (10020 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L'expression du mal dans Candide

Figure emblématique du siècle des Lumières, Voltaire, philosophe des plus engagés, n’a de cesse au fil de ses œuvres de dénoncer les maux qui accablent la société. Il y distingue le mal physique que les hommes subissent du mal moral qui les corrompt. Dans ce combat, Voltaire est présent sur tous les fronts. Le fanatisme religieux, l’intolérance, l’esclavage,la guerre, les atteintes aux libertés individuelles doivent être éradiqués et de cette lutte naît sa devise « Ecrasons l’Infâme !». Dans Candide, conte philosophique, Voltaire s’attaque à l’optimisme leibnizien qui selon lui ne résisterait pas à l’épreuve de la réalité et son cortège de malheurs. Son héros Candide sera confronté successivement à tous les maux sévissant dans le monde. Comment cettedénonciation du mal dans s’inscrit-elle dans le combat de Voltaire contre « l’Infâme » ? Il conviendra de se pencher sur la dualité du mal selon Voltaire, puis d’étudier l’évolution de Candide face à ce mal, avant de replacer Candide dans une perspective plus globale du combat de Voltaire contre l’Infâme.

A travers le conte philosophique Candide, Voltaire passe au crible tous les malheurspossibles sur Terre. En effet, tout au long de son périple, Candide ne trouvera que l'horreur, excepté dans l'Eden Westphalien, l'Eldorado ainsi que dans la métairie. Cette expression du mal, Voltaire l'a observée, l'a étudiée et l'a condamnée. Dans son dictionnaire philosophique, Voltaire expose sa vision du mal au sein de l'article Bien : Du bien et du mal, physique et moral. Outre la simpledichotomie entre bien et mal, il va plus loin et divise ce dernier en deux catégories. Le mal physique sera en premier lieu abordé puis, plus grave aux yeux de Voltaire, le mal moral et enfin nous verrons l'importance des paradis dans la mise en lumière du mal. Tout d'abord, la première partie du conte met en valeur les maux physiques. Il s'agit de bien cerner ce qu'on l'entend par mal physique. Un malphysique est un mal qui vient de la nature. Voltaire ne les blâment pas comme le témoigne l'article Bien où il démontre même l'utilité de certains comme la douleur qui permet de ne pas se blesser à tout moment. De plus, Voltaire est déiste, la Terre, et donc la nature ayant été créées par Dieu, il ne peut remettre en cause l'existence du mal physique. Mais s'il ne le remet pas en cause : il déplorecertaines de ses conséquences. Pour commencer Candide est confronté au froid, à la faim et au désespoir juste après avoir quitté le château de Thunder-ten-Tronckh. On voit que l'intérieur du paradis terrestre où le climat se prête aux ébats amoureux est mis en opposition avec l’hiver et les « gros flocons de neige » de l'extérieur où Candide, « mourant de faim », est immédiatement confronté à ladure réalité. Voltaire annonce le rythme, Candide se heurte de nouveau à la réalité au chapitre trois. Il retrouve Pangloss « tout couvert de pustules, les yeux morts, le bout du nez rongé », la maladie l'a frappée. Mais pourquoi la maladie aurait-elle sa place dans un monde créé par un Dieu bon ? Sans répondre à cette question, Voltaire glisse une touche d'ironie ; car si Pangloss a attrapé lasyphilis c'est à cause de sa « leçon de physique expérimentale » avec Paquette, c'est-à-dire à cause de lui même puisqu'il profita de son ascendant intellectuel, ne serait-ce alors pas mérité ? Il apparaît donc que pour Voltaire certains maux ont leur cause, que l'on peu éviter. C'est aussi la thèse que défendent les théologiens chrétiens qui pensent que la cause du mal est le péché. En outre, quandCandide est lui aussi malade au chapitre vingt-deux, ce qui était une maladie « légère » devient sérieuse, non pas naturellement, mais à cause de l'empressement des médecins à le soigner. Critiquant au passage les intellectuels, Voltaire montre qu'un mal physique est souvent moindre en comparaison de la bêtise des hommes. Cependant les maux naturels, bien qu'ayant parfois leurs raisons, sont...
tracking img