L'hisoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (314 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
le sport c'est ce donner les moyens de se depasser, de s'utiliser, d'etre capable , de vivre et de s'abandonner.Harangue apotolique de Tiberge: maître de morale:honneur-conscience- fortune
Il prédit les châtiments du ciel qui seront la punition de dieu pour leurs désordres et leur goût pour la vanité des biens = DG et Manon sont des
esclaves deVénus et de la FortuneManon voulait une vie de luxe et de plaisir: opera, jeu, carosse
"il ne fallait pas compter sur elle dans la misère. Elle aimait trop l'abondance etles plaisirs pour me les sacrifier"Harangue apotolique de Tiberge: maître de morale: honneur-conscience- fortune
Il prédit les châtiments du ciel qui seront la punition de dieupour leurs désordres et leur goût pour la vanité des biens = DG et Manon sont des
esclaves de Vénus et de la Fortune
Portrait de Manon: On a 3 moyens pour connaître lecaractère de Manon:

le portrait qu'en fait DG
les propres commentaires de Manon
l'influence que son frère a sur elleAu récit explicit de l'infidélité de Manon et de satrahison, DG reste incrédule. Il tente de soudoyer en vain les domestiques, puis de mourir (grève de la faim). Il n'estime plus Manon mais est encore obsédé par son souvenirphysique. "les traits charmants que je portais au fond du coeur y subsistaient toujours".
pendant 6 mois DG "alterne entre l'amour et la haine, l'espérance et le désespoir"
Sonpère lui offre d'abandonner la carrière de chevalier de Malte et de le marier. Il refuse. Il reprend les livres, y trouvant un nouveau plaisir car il avait gagné un meilleurentendement des annalyses amoureuses. Tiberge lui fait la leçon. "J'avais autant de goût que vous pour la volupté, mais le ciel m'avait aussi donné le goût pour la vertu."
tracking img