L'histoire antique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2893 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction historique au droit

BIBLIOGRAPHIE:

jean marie carbasse: introduction historique au droit PUF
Albert rigodière: introduction historique a l'étude du droit et des institutions ECONOMICA

Titre 1: l'histoire antique

l'antiquité est la première époque de l'histoire et se data a partir du quatrième millénaire avant JC
On y retrouve la civilisation de la Mésopotamie. EnMésopotamie on y retrouve ainsi les phéniciens (habitants de la Syrie ou du Liban) et les babyloniens qui eut seraient situé en Irak. Les hébreux, (se situent en Palestine). Face a ces grandes civilisations on retrouve les égyptiens et un peu plus loin sur les rivages de la méditerrané, les grecs et les romains. Tous ont une civilisation et nous laisse une héritage antique. Lorsque nous tombons surune trace de leur source, nous nous heurtons au problème de l'écriture (hiéroglyphes, l'écriture cunéiforme qui se manifeste par des coin ou des clous sur des tablettes d'argile). Ces deux écritures ont étés traduites au 19eme siècle mais nous ne sommes pas en mesure de connaître toute l'étendu du droit de ces civilisation antiques. Nous sommes bien plus a l'aise avec les civilisation grecs etromaines qui sont plus accessible par leur langues et leur cultures. Le droit s'est imposé aux hommes sans qu'ils aient voulu eux même créer du droit. Le droit pré existe au législateurs et même aux juristes.
A partir du 4eme siècle avant Jc le droit est passé au cœur de la réflexion, les romains érigent le droit au cœur de leurs institutions.

Chapire1: l'idée d'un droit sans juriste.

Ledroit est d'abord l'œuvre du temps avant d'être l'œuvre de dieu, mais ensuite ce droit est devenu le centre des penseurs des poètes et des hommes de lettres.

Section 1: le droit œuvre du temps.

Quand on évoque la formation du droit dans le temps on doit penser a la 1ere source du droit qui est la coutume. Toutes les civilisations antiques connaissent la coutume.

Qu'est ce qui défini lacoutume? premièrement la coutume découle d'une pratique constante et ancestrale, cette coutume est qualifiée d'empirique. Dire de la coutume qu'elle est empirique signifie que cette coutume est fondé sur l'expérience des comportements humain. deuxièmement le critère dit subjectif, on entend ici que les êtres humains ont acceptés cette pratique, ils ont volontairement répétés cette pratique maisprogressivement ce groupe d'être humain a considéré cette pratique obligatoire. On oppose ici l'usage a la coutume, certain parlent même de tradition.
La coutume répond a du droit on a conscience de sa contrainte, de son obligation (exemple les droit de filiation et la transmission du droit patronymique, la femme marié prend le nom de son mari, c'est un usage et non une obligation).
La coutume esttrès difficile a identifié car la coutume est une tradition orale, donc de père en fils de tribu en tribu ou de roi en roi. Si elle est orale elle comporte une part d'obscurité car aucuns écrits pour la vérifier. La coutume est territoriale et varie selon les peuples ou les ethnies. Progressivement la coutume a été relayé par le droit écrit et c'est pour cela qu'on peut parler aujourd'hui de lacoutume comme source du droit.
Les premiers droits écrits sont les actes de la pratique comme des droits commerciaux (contrats par exemple).
Progressivement les rois de la civilisation antique ont décider de créer des lois, il y a donc bon nombre de droits qui se réfèrent a la coutume.
On assiste également a un travail de codification de la part des monarques antiques. Le plus célèbre des codesest celui d'Hammourabi écrit en 1750 avant JC, qui porte le nom du roi de Babylone qui avait pour but de donner la connaissance du droit et a donc décliné les coutumes sous formes d'articles gravés sur des stèles pour être livrés au publique. Ces styles font références a la règlementation du travail, du droit des affaires, commercial, sur le statut de la femme marier ou sur le droit de la...
tracking img