L'histoire du parfum

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3526 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
a) L'histoire du parfum

Du latin « per » qui veut dire à, travers et « perfumare » du verbe fumer, le parfum signifie donc « ce qui se répand à travers la fumée ». Le parfum a joué un rôle dans toutes les civilisations en passant du sacré au profane. Chargé de transporter les prières des hommes jusqu’au dieux ou utilisé comme objet de séduction. L’histoire du parfum est liée àl’histoire des mœurs et des idées, chaque époque ayant une manière unique de se parfumer.

• Période ancienne.

Si les parfums et leur utilisation remonte à la nuit des temps, suivant les civilisations, celle-ci demeure plus ou moins lointaine. C’est au Proche-Orient, vers le VII millénaire, que remonte les premiers objets considérés comme vases à parfum, ce sont des objets de luxe quiétaient réservés à une élite et circulaient à travers toute la Méditerranée. Ces civilisations utilisent diverses manières odorantes, mais principalement des résines utilisées, dès le IV millénaire en fumigations dans les rituelles.
Les premières traces du parfum dans la documentation écrite remonte à l’ancienne Mésopotamie au milieu du III millénaire. Le parfum se présente sous forme d’huile parfuméedont le plus souvent ils s’en servaient pour soigner leur corps. Grâce aux traités de médecine ainsi qu'aux textes sur la gestion des stocks dans les temples et palais, on a pu savoir que les substances utilisées à cette période étaient surtout végétales, essentiellement du bois ou de la résine. Au II millénaire, les principales essences employées sont le cyprès, le cèdre, le myrte, le genévrieret aussi des roseaux odorants. Au I millénaire, les habitants du Proche-Orient utilisaient les parfums sous forme d’huiles dans leur toilettes pour donner de la souplesse et de la brillance à leur peau desséchée par le soleil et la poussière. Néanmoins, l’huile parfumée était un produit luxueux réservé aux soins corporels du roi, de la reine et de l’élite, mais aussi pour les cérémoniesreligieuses en honneur aux dieux.

Dans l’antiquité, les égyptiens utilisaient d’abord le parfum comme offrandes aux dieux : il brûlaient des résines ou des gommes de résines, comme celle de la térébinthe. Offrir au dieu un parfum volatile, était très important dans le culte divin et funéraire. Lors des fêtes religieuses les égyptiens s’ornaient d’un “cône”, qui était de la myrrhe, une résine aromatiqueque l’on retrouve dans de nombreuses compositions de parfum ; en fondant ce cône parfumait ainsi le visage des convives. On retrouve également chez les égyptiens l’utilisation des parfums pour les défunts ; dans de nombreux tombeaux de l'Égypte ancienne on a retrouvé des récipients de valeurs qu’ils utilisaient pour mettre leurs onguents et huiles parfumés. Peu à peu, il est utilisé dans la viequotidienne pour ses vertus purificatrice, thérapeutique, et d’apaisement; mais également pour des fumigations. Ces fumigations permettaient de donner une odeur agréable dans la maison, ou sur les vêtements. La seule recette de parfum précise que l'on connait de l'Égypte ancienne est le Kyphi, composé de résine de térébinthes, de souchet, de raisins secs, de joncs odorants, de vin, de miel, demyrrhe, de safran et de cannelle ; cette eau de toilette est appréciée pour ses vertus apaisantes. Les égyptiens maîtrisaient deux techniques d’enfleurage pour recueillir le parfum:
- l’une consistait à macérer les plantes odorantes dans de l’huile avant de recueillir le liquide en essorant les plantes dans un linge.
- l’autre par trempage des pétales de fleurs dans la graisse.

Le parfum était unsymbole de l’éternité chez les grecs, c’est ce qui en fait un acteur important des rituels. On brûle du parfum sur l’autel en l’honneur des dieux, on parfume les défunts pour la prosthesis (l’exposition du corps), et on enduit les statues des dieux et les stèles funéraires d’une huile parfumée aux essences prégnantes et fortes qui contribuent à donner l'apparence de la vie. Son utilisation...
tracking img