L'histoire a t elle un sens ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1534 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
histoire : Le terme d'histoire désigne deux réalités différentes: 1) la science qui étudie le passé de l'humanité et qui relate et interprète les faits. 2) les événements, les actes, les faits du passé, cad la mémoire des hommes.
sens : Du latin sensus, organe des sens, façon de sentir ou de penser . (a) Faculté d'éprouver des sensations d'un certain ordre (exemple : le sens du toucher). (b)Intelligence intuitive ou immédiate (exemple : le sens du commerce). (c) Intention de celui qui parle ou agit, signification des mots qu'on emploie. (d) Direction ou orientation d'un mouvement. (e) Bon sens : faculté de bien juger, de distinguer le vrai d'avec le faux (synonyme de raison chez Descartes). (f) Sens commun : ensemble d'opinions et de jugements reçus dans un milieu déterminé.

Lessciences exactes prétendent se borner à constater des faits et à formuler des lois. Elles refusent de se prononcer sur un hypothétique « sens » des choses. Dans un souci d'objectivité tout positiviste, certains historiens, observant que les faits historiques sont uniques et qu'en conséquence on ne saurait dégager de lois en histoire, ont voulu ramener la science historique à de pures annales, unesimple réunion de faits d'où serait exclu, comme en science physique, tout sens. Mais, demandait Husserl, de quelle utilité l'histoire sera-t-elle pour l'homme si elle ne peut dépasser une objectivité de ce type, si elle « n'a rien de plus à nous apprendre que le fait que toutes les formes du monde de l'esprit, toutes les normes qui donnèrent à chaque époque aux hommes leur tenue, se forment commedes ondes fugitives et comme elles à nouveau se défont, qu'il en a toujours été ainsi et qu'il en sera toujours ainsi, que toujours à nouveau la raison se changera en déraison et toujours les bienfaits en fléaux ? » (La Crise des sciences européennes, 1,2). Nous faut-il nous résigner à voir dans l'histoire un chaos absurde d'événements, ou pouvons-nous lui attribuer un sens ?


L’Histoirea-t-elle un sens ? Tout d’abord, la question à se poser est la suivante : qu’est-ce que l’Histoire ? L’historien Paul Veyne définit l’Histoire comme étant « un récit d’évènements vrais qui ont l’Homme pour acteur ». Mais qu’entend-il par « évènement » ? Il est impératif de distinguer les faits des évènements historiques. L’Histoire serait donc un ensemble de changements qui se sont succédés dansles sociétés humaines et dans tous les domaines (économique, technique, politique, religieux ou encore, artistique). Pouvons-nous parler d’un sens de l’Histoire ? Se demander si l’Histoire a un sens revient à s’interroger sur les significations du mot « sens ». D’une part, il signifie une direction, de sorte que nous devons nous demander si l’Histoire est orientée dans une direction précise, versune éventuelle fin. D’autre part, il peut également désigner la « signification ». Il s’agirait alors de se demander si l’Histoire n’est qu’une suite absurde de hasards, ou bien si elle a une signification qui nous serait éventuellement possible d’apercevoir ou de reconstruire grâce au travail de l’historien.

En premier lieu, il nous faudra nous demander si l’Historie a, oui ou non, uneorientation et une fin. Puis par la suite, si elle a une signification.





En s’interrogeant sur le cours de l’histoire humaine, on constate qu’elle manifeste un progrès constant de l’humanité : dans le domaine technique par exemple, avec l’invention de la télévision, du téléphone, etc… ou encore, dans les sciences, avec la découverte de vaccins. On parle alors de découvertes historiques.De plus, nos manières de vivre, nos connaissances, sont assurément plus avancées et développées que celles des premiers hommes. Selon Hegel, ce progrès de l’humanité ne fait que manifester le développement de l’Esprit et de la Raison. En effet, la Raison gouvernerait le monde et l’orienterait vers une fin dont la plus haute forme est l’esprit absolu. Il y a donc un ordre, une cohérence malgré...
tracking img