L'histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 32 (7958 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction.I- Hegel, La raison dans l'histoire : l'histoire au sens 1) a un sens. C'est le philosophe qui retranscrit ce sens à travers l'histoire philosophique.A- les différentes manière d'écrire l' histoire.B- histoire philosophique (philosophie de l'histoire) :II- N'est-ce pas pour nous que l'histoire a un sens ?A- Kant : Idée d'une histoire universelle au point de vue cosmopolitique : lesens de l'histoire est seulement un besoin de la réflexion.B-Analyse du statut du fait historique.Conclusion |
 

Introduction-Deux sens du mot histoire : 1) désigne le passé tel qu'il a été vécu et parcouru par l'ensemble de l'humanité (réalité historique ) 2) la connaissance de ce passé -Plusieurs sens du mot sens :1. signification : être intelligible ; ne pas être absurde ;2. avoir unedirection, être orienté vers quelque chose ;3. fin finale, finalité-Problématique :On doit donc se demander si l'histoire au sens de réalité historique (sens 1) a un sens , i.e., à la fois si on peut la comprendre, si elle est cohérente, et si elle est orientée vers une direction et une fin précise. De même à propos de l'histoire au sens de connaissance du passé (sens 2).C'est plutôt à propos del'histoire au sens de réalité historique que la question paraît avoir lieu de se poser. En effet, si on ouvre un livre d'histoire, on ne dit pas que c'est du charabia, mais que c'est un discours intelligible, rationnel, etc. L'histoire au sens de connaissance du passé fait donc immédiatement sens (le mot sens étant pris en son premier sens). La question de savoir si l'histoire au sens de connaissance dupassé a un sens ne paraît donc pas très pertinente (encore qu'elle pourrait mener à s'interroger sur la rationalité du discours historique).C'est donc plutôt sur l'histoire au sens de réalité historique qu'il faut ici s'interroger. Ici, ce sont les sens 2) et 3) du mot " sens " qui peuvent être convoqués. L'histoire au sens de réalité historique a-t-elle un sens, i.e., ce que font les hommesest-il dénué de sens ?Cela peut s'entendre comme suit : est-ce que l'histoire des hommes n'est que l'histoire de nos passions, de la violence, des guerres, etc. ? Ici, le sujet a une connotation morale ; il s'agit de savoir si l'histoire des hommes doit nous mener à dire que l'homme est mauvais. Doit-on désespérer de l'homme dans l'histoire ?Mais encore, on peut tout simplement se demander sil'histoire a une direction, si elle est orientée vers une fin. Mais alors, on rejoint la précédente question : car si on cherche à donner un contenu à cette fin de l'histoire, on peut très bien considérer que c'est une fin morale, un progrès moral de l'homme. L'histoire aurait un sens qui serait la réalisation de l'essence de l'homme, et l'avènement de la moralité.Mais, finalement, un autre problème sepose : si on dit que l'histoire au sens de réalité historique a un sens, il faut bien en faire le récit. Ne peut-on pas dès lors se demander si ce ne serait pas au bout du compte à travers l'histoire au sens de connaissance du passé, qui suppose un historien recherchant le sens de l'histoire, donc, l'exercice d'un sujet connaissant, que l'histoire au sens de réalité historique est supposée avoir unsens. Mais alors, peut-être ce sens de l'histoire n'existerait que par cet historien même. Peut-être même l'histoire au sens de réalité historique n'existe-t-elle pas ? I- Hegel, La raison dans l'histoire : l'histoire comme réalité historique a un sens. C'est le philosophe qui retranscrit ce sens à travers l'histoire philosophique.A- les différentes manière d'écrire l' histoire.Nous allons voir, àtravers un célèbre texte de Hegel dans lequel il expose quelles sont les différentes manières d'écrire l'histoire (=historiographie), que c'est bien, conformément à ce que nous avons soupçonné dans notre introduction, à propos de l'histoire comme réalité historique que se pose la question de savoir si l'histoire a un sens. C'est même précisément cette histoire là qui a un sens. HEGEL, Les types...
tracking img